IG Magazine HS #6 : SEGA, de constructeur de consoles à éditeur de jeux

Rédigé par antistress le 18 avril 2013 - 3 commentaires

Couverture de IG Magazine Hors-Série N°6

Étant jeune, j'ai joué intensément à quelques jeux d'arcade (Double Dragon, Golden Axe, Toki, Tiger Heli). J'ai eu aussi quelques consoles (PC Engine, Super Nintendo, Saturn, Playstation, N64, GameCube) et j'ai le souvenir d'avoir joué à pas mal d’adaptations de jeux d'arcade sur PC Engine et Saturn (beaucoup moins sur les autres consoles, à l'exception notable de Street Fighter 2 sur Super Nintendo). Des noms comme Taito ou SEGA sont pour moi synonymes de grands jeux d'arcade.

Je garde de cette époque (surtout celle PC Engine - Super Nintendo - Saturn) une belle nostalgie.

J'ai acheté récemment le hors-série n°6 du magazine IG : un numéro dédié à SEGA (il est encore disponible en kiosque ce moi-ci, ainsi que sur le Web).

C'est un beau magazine, sur le fond comme sur la forme (belles photos, beau papier) : le magazine nous fait revivre les années fastes de SEGA avec de nombreux exemples, sans pour autant dresser un inventaire de tous les jeux de la marque. N'ayant pas eu toutes les consoles SEGA (eh oui, je n'ai jamais joué à Sonic et n'ai joué à Streets of Rage qu'une fois, chez un ami), j'ai particulièrement apprécié cet équilibre.

Une phrase en particulier m'a touché :

Le temps a passé et, douze ans après l'annonce officielle de l'arrêt de la production de la regrettée Dreamcast, les gamers les plus jeunes et les moins curieux sont sans doute nombreux à ignorer qu'avant d'être éditeur de Football Manager, la société japonaise a autrefois fabriqué des consoles de salon sur lesquelles on se mesurait à Hang-On ou Streets of Rage.

J'ai d'abord trouvé ça exagéré (SEGA, quand même !) mais il faut bien avouer que je n'appartiens plus à la catégorie des jeunes (voix chevrotante) et que ça doit bien être vrai :-/

Pour finir, je vous propose de revivre avec moi de grands moments d'arcade made in Sega :


Hang-On (1985)


Space Harrier (1985)


Out Run (1986)


Golden Axe (1989)


Virtua Racing (1992)


Virtua Fighter (1993)


Sega Rally Championship (1995)

PS : Du coup j'ai commandé le précédent hors-série, consacré à Nintendo :-)

3 commentaires

#1  - Yeti a dit :

Pour moi Sega c'est la Dreamcast.
Avant, les consoles Sega ne m'interessaient pas plus que ça, et Sega restait un "simple" éditeur de jeu, masqué par la nébuleuse Nintendo.

J'ai d'ailleurs donné ma PS1 et PS2, mais j'ai conservé precieusement ma Dreamcast.

Répondre
#2  - Captain Posix a dit :

Je garde un très bon souvenir de Virtua Fighter... Maintenant ça à l'air un peu carré comme ça, mais c'était très bien animé (dans mon souvenir).

J'ai aussi un gros pincement au coeur quand je revois les images de Space Harrier. La borne d'arcade était mobile et bougeait avec les déplacements du héros. J'ai adoré ce jeu... Même si je le trouvais un peu trop difficile...

Je ne parle pas de Golden Axe car là, j'ai déjà la larme qui coule...:-)

Répondre
#3  - antistress a dit :

@Yeti : La Dreamcast semble avoir un statut à part. Pour ma part elle s'est arrêtée avant que j'aie pu en avoir une...

@Captain Posix : Space Harrier je n'y ai pas joué, mais j'ai bavé devant les captures d'écran de Tilt à l'époque (Amiga, Atari ST, PC Engine). En revanche j'ai joué à Hang-On en arcade, Out Run sur PC Engine, Golden Axe en arcade (ce jeu m'a coûté cher), Virtua Fighter 2 et Sega Rally Championship sur Saturn (exceptionnels). Et j'ai longtemps admiré Virtua Racing et Virtua Fighter en arcade mais je ne sais plus si j'y ai joué. Le plus bluffant dans ces deux titres était la 3D parfaitement gérée : des polygones, y compris en très gros plan, qui ne clignotaient jamais, une définition fine et une animation très fluide... On sentait nettement la puissance de la borne comparé aux jeux 3D des consoles Saturn ou Playstation qui compensaient leur manque de puissance avec des textures.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

NB : en publiant votre commentaire, vous acceptez qu'il soit placé sous la licence CC BY-SA comme indiqué aux conditions d'utilisation du site

Quelle est la quatrième lettre du mot addxtw ?