Bonnes résolutions pour 2014 : appliquer d'avantage la philosophie du Moins c'est mieux (Less is more)

Rédigé par antistress le 07 janvier 2014 - 5 commentaires

Homme face au désert

L'idée générale derrière la philosophie du « Moins c'est mieux » (en anglais : "Less is more") est de se recentrer sur l'essentiel pour mieux en profiter et gagner en liberté.

Limiter les distractions : débranchez !

Par exemple je prends comme résolution pour 2014 de ne toujours pas (malgré la forte pression sociale – qui me rappelle d'ailleurs celle à laquelle je devais résister quand, adolescent, je décidais de ne pas rejoindre le rang des fumeurs) faire l'acquisition d'un ordiphone, m'estimant suffisamment distrait au quotidien par un téléphone portable basique (je suis un maniaque du SMS).

Je redoute en effet que la possession d'un ordiphone ne soit source d'une distraction encore plus grande, voire d'une addiction (ce qui équivaudrait à une distraction permanente).

Une autre possibilité serait, pour un ordiphone comme pour un téléphone portable basique, de n'allumer l'appareil qu'à certains moments de la journée, par exemple une fois par jour pour relever ses messages ou dans les seuls cas où on en a un besoin immédiat (autre que d'assouvir son addiction). Il faudrait que j'y réfléchisse sérieusement, c'est à essayer je pense (même si, pour certains d'entre nous, cela signifie recommencer à porter une montre !).

Désencombrer son environnement

Depuis quelques années je n'hésite pas à vendre d'occasion ou à donner à des œuvres caritatives des objets que je n'utilise plus (des meubles et appareils électroniques dans le premier cas, des bédés dans le second cas pour l'essentiel). À chaque débarras je me sens plus léger, satisfait. Cette année je vais essayer de faire un tri dans mes vêtements (dont certains datent de mon adolescence), un secteur qui est resté assez largement épargné par le tri jusqu'à présent.

Halte à la sur-information

J'ai commencé avant les fêtes un tri dans les flux RSS (et lettres d'information) que je suis, mais tellement timide que ses effets, en termes de temps nécessaire pour prendre connaissance de l'actualité qui m'intéresse, sont à peine sensibles. Je vais donc essayer de me faire violence pour couper de façon plus importante dans mes sources. J'espère y arriver : il est temps de décrocher un peu.

...et à la déformation

Je prends également pour résolution de continuer de rester le plus possible à l'écart des informations télévisées (et de celles de certains sites et d'une certaine presse) dont on n'a pas fini de mesurer l'impact négatif sur la société, les spectateurs finissant par avoir une perception de la réalité largement faussée (les faits saillants minoritaires, constamment mis en exergue, finissent par être perçus sur le long terme comme majoritaires). Je préfère me contenter d'un flash info quotidien et choisir moi-même les sujets que je souhaite approfondir via d'autres émissions télévisées, le Web ou la presse non quotidienne.

Les appareils multi-fonctions, une fausse bonne idée

Une autre philosophie proche que je suis instinctivement depuis des années et que je vais m'efforcer de continuer à appliquer en connaissance de cause à l'avenir est la méthode KISS (keep it simple, stupid) : éviter, hors contrainte spatiale irrémédiable, d'acheter un appareil multi-fonctions dont les inévitables contreparties sont : la gène accrue en cas de panne et, surtout : la plus grande difficulté d'utilisation, à l'image d'une cuisine dotée d'un four à micro-ondes/grill/à vapeur que j'ai pu approcher récemment (penser à garder le mode d'emploi à proximité) et comparer avec une cuisine dotée d'appareils distincts : deux molettes mono-fonction en façade de chacun des trois fours et basta ! Quel plaisir, quelle sérénité de manipuler des appareils simples, au fonctionnement évident ou facilement découvrable.

C'est ainsi que je reçois la TNT hertzienne sur ma TV, que j'ai un adaptateur TNT dédié à l'usage de magnétoscope numérique, que je restreins l'usage de ma box ADSL au double play (téléphone & internet), que je viens de racheter un GPS autonome pour la voiture, que mon téléphone portable me sert pour téléphoner et envoyer des SMS, que j'ai un « baladeur MP3 » (que je couple volontiers à une mini-enceinte mono active) pour pouvoir écouter ma musique et mes podcasts n'importe où, que mon PC me sert à gérer mon informatique personnelle...

Le seul appareil pour lequel j'ai dû – et dois encore – me référer au mode d'emploi pour pouvoir m'en servir est le lave-linge/sèche-linge avec ses innombrables combinaisons de programmes.

Voilà, la liste n'est pas exhaustive !

5 commentaires

#1  - Yeti a dit :

Pas besoin d'un mode d'emploi pour un lave linge, y a les femmes pour ça !

Répondre
#2  - anatolem a dit :

Cette liste de bonnes résolutions me semble pas trop mal, j'y ajouterais personnellement de faire un peu de sport, pour ma santé.
A pluche.

Répondre
#3  - Modérateur, à l'aide ! a dit :

C'est possible de signaler les commentaires misogynes ? ça fait plus d'un an qu'un mec issu du siècle dernier insulte chacune des femmes qui visitent cette page, en fait.

Répondre
#4  - antistress a dit :

Si vous parlez du commentaire de Yeti, c'est un trait d'humour que chacun est libre d'apprécier (connaissant le personnage, ça m'a bien fait rire personnellement).

Répondre
#5  - antistress a dit :

"Je vis avec un téléphone stupide depuis maintenant deux ans."
Onoto et voyage https://larlet.fr/david/blog/2015/onoto-voyage/

Billet intéressant, avec citations d'Alain Damasio (l'auteur du formidable La Horde du Contrevent)

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

NB : en publiant votre commentaire, vous acceptez qu'il soit placé sous la licence CC BY-SA comme indiqué aux conditions d'utilisation du site

Quelle est la première lettre du mot qkba ?