La restauration des onglets en cascade sous Firefox 4 : un vrai confort

Firefox en chantier
Crédit illustration : Mozilla

Lorsque nous utilisons la nouvelle version d'un logiciel, il arrive que nous soyons déstabilisés par telle nouveauté ou que nous ne prêtions pas vraiment attention à telle autre. C'est lorsque nous retournons sous l'ancienne version que nous constatons réellement les améliorations que ces changements ont, le cas échéant, apportés.

Il m'est arrivé ainsi de lancer d'anciennes versions d'Ubuntu qui m'avaient parues super à l'époque, et pourtant : quel look désuet et quelle lenteur au démarrage pour ne citer que mes premières impressions. Le travail effectué sur la vitesse de démarrage et l'interface a été payant bien au delà de ce dont je m'étais rendu compte.

J'utilise la version de développement de Firefox 4 depuis quelques temps mais pas tant que ça. J'ai lancé récemment la version 3.6 actuelle et ça m'a fait un choc. Pas tant au niveau de l'interface – même si, en effet, l'interface de la version actuelle est moins fluide comparativement – qu'au niveau des performances : quelle lenteur au démarrage !

Sans même évoquer les nombreuses optimisations qui ont été faites de façon à réduire le temps de démarrage en soi du navigateur, une fonctionnalité introduite dans Firefox 4 fait vraiment la différence dans mon cas : il s'agit de la restauration des onglets en cascade (ou Cascaded Session Restore).

Lorsque la restauration de session est activée (dans les préférences générales de Firefox, rubrique Démarrage, sélectionner Afficher les derniers onglets et fenêtres utilisés au démarrage de Firefox) les onglets qui étaient encore ouverts lorsque vous avez quitté Firefox sont ré-ouverts lorsque vous relancez Firefox, de manière à vous permettre de poursuivre votre surf là où vous vous étiez arrêté.

C'est très pratique mais, avec beaucoup d'onglets en instance, ouvrir Firefox ne se fait pas sans une petite appréhension quant au temps de restauration induit.

Et bien Firefox 4 règle le problème de manière élégante : au lancement, Firefox 4 affiche les icônes et titres de tous vos onglets mais n'en charge réellement qu'une poignée (trois par défaut) parmi ceux visibles sur la barre des onglets, pour vous permettre de commencer à les consulter immédiatement. Ensuite Firefox charge le reste des onglets en arrière-plan, au fur et à mesure. Bien sûr, si vous cliquez sur un onglet avant qu'il ne soit chargé, Firefox le charge immédiatement.

Résultat : une vitesse de démarrage indépendante du nombre d'onglets ouverts !

Plus d'informations en lisant l'annonce sur le blogue du développeur.

Écrire un commentaire

NB : en publiant votre commentaire, vous acceptez qu'il soit placé sous la licence CC BY-SA comme indiqué aux conditions d'utilisation du site

Quelle est la dernière lettre du mot tlbzfr ? :