Debian in the Space with Diamonds

L'extraterrestre de Toy Story (Squeeze) volant vers la galaxie Debian

Nous vous proposons sur le Framablog, à l'occasion de la sortie ce week-end de la version 6.0 « Squeeze » de Debian, la traduction du billet d'un des développeurs qui revient sur la décision prise par le projet de supprimer les firmwares propriétaires que l'on trouve intégrés par défaut aux principales distributions. Ces firmwares sont en fait des micrologiciels fonctionnant au plus près du périphérique concerné et sans lesquels le pilote ne sert à rien.

Jusqu'à présent l'utilisateur avait l'illusion de faire tourner un système d'exploitation libre car il n'avait pas connaissance de l'existence de ces anomalies dans son installation.

Je vous invite à aller lire le billet concerné.

Un commentaire à ce billet me donne l'occasion de vous donner mon avis sur la question, et de vous expliquer pourquoi la décision de Debian est une bonne décision.

okki écrit :

Je ne suis pas certain d'avoir tout compris. L'article donne l'impression que le choix est laissé à l'utilisateur : si vous ne souhaitez pas utiliser de firmwares non libres, n'activez pas la section non-free. ok, mais si on ne le fait pas, le matériel concerné ne fonctionnera plus, n'est-ce pas ?

Donc, en gros, une fois résumé, ceux qui s'en foutent, continueront de les utiliser, avec les risques potentiels que ça implique. Les développeurs devront également continuer de maintenir les drivers qui y font appel (je suppute qu'aucune firmware libre n'a été écrit pour les remplacer ?). Quand aux autres, finalement, ils n'ont plus qu'à changer de matos (si ce n'est déjà fait) et ne sont donc pas concernés par les drivers qui feraient appel à de tels micro-codes.

Dans les deux cas, rien ne change. Ou alors, j'ai vraiment loupé un épisode.

Les réglages par défaut sont extrêmement importants en informatique compte tenu des capacités de la grande masse des utilisateurs qui ne savent généralement pas les changer.

Ainsi avoir Internet Explorer installé par défaut dans Windows n'est pas neutre. Ou activer les cookies tiers par défaut dans les navigateurs non plus. Proposer en option une extension, comme Google le fait, pour ne pas être espionné par Google Analytics implique qu'elle sera très peu utilisée, n'étant pas installée par défaut. Etc.

Avant, les gens n'avaient pas conscience que leur matériel n'était pas libre car il tournait par défaut avec leur distribution "libre". Ceux qui veulent un système d'exploitation le plus compatible possible prendront un Windows : étant dominant, il bénéficie du meilleur support.
Ceux intéressés par les logiciels libres seront d'avantage enclins à se poser la question de la coopération du fabricant du matériel lors de l'achat au lieu de ne comparer que les performances et le prix. Ainsi ils auront le meilleur support possible et les développeurs de la communauté pourront corriger les bogues les concernant.
Ceux qui ont déjà un matos existant et n'ont pas prévu de la changer pile ce mois-ci pour la sortie de Debian Squeeze pourront continuer de l'utiliser en installant en toute conscience les firmwares propriétaires et tout marchera comme avant, sauf peut être une prise de conscience nouvelle de la part de l'utilisateur : pourquoi le fabricant me casse les pieds avec ce firmware propriétaire au lieu de jouer le jeu ?

C'est en quelque sorte la fin de l'hypocrisie où Debian faisait le jeu des fabricants qui refusent de libérer les spécifications de leurs matériels en prenant sur lui de gommer les inconvénients que cette attitude des fabricants a pour l'utilisateur. Chacun prend ses responsabilité à présent, chacun garde le choix. N'est-ce pas le plus cohérent ?

Reste une question : à quand une décision similaire des autres distributions ?

Pour conclure, il faut souligner que pendant que certains distributions font le jeu de la compromission à tout va, n'essayant pas de faire avancer les choses, d'autres font un travail de longue haleine qui mériterait une meilleure reconnaissance, faisant pression sur les fabricants afin qu'ils libèrent les spécifications de leur matériel (ces derniers n'ont même pas à développer un pilote libre eux-même s'ils n'en ont pas le temps, ils n'ont qu'à communiquer les spécifications pour que la communauté s'y attelle).

En complément, vous trouverez une liste des matériels supportés ici et , tandis que la Wikipédia anglophone a une page dédiée au support des carte Wi-Fi.


L'illustration en tête de ce billet est une composition réalisée par mes soins à l'occasion de ce billet et placée sous la même licence que le magnifique thème SpaceFun retenu pour Debian Squeeze. Elle associe l'extraterrestre de Toy Story (Disney / Pixar) qui donne son nom à cette nouvelle version selon la coutume.

Écrire un commentaire

NB : en publiant votre commentaire, vous acceptez qu'il soit placé sous la licence CC BY-SA comme indiqué aux conditions d'utilisation du site

Quelle est la première lettre du mot siiecx ? :