Rétrospective 2011

2011 sur un écran LCD

Que s'est-il passé en 2011 sur la planète libre ?

Petite rétrospective, forcément partiale car réalisée à partir de mes centres d’intérêts (GNU/Linux, GNOME, Firefox...).

L'année 2011 a été riche en rebondissements, citons par exemple :

Wikipédia, Linux et le PC fêtent leurs anniversaires

Tout d'abord Wikipédia a eu 10 ans en janvier.

Puis les anniversaires se sont enchaînés :

Naissance de LibreOffice

Côté sorties logicielles, la première version (numérotée 3.3.0) de LibreOffice, fork d'OpenOffice à la gouvernance plus libre, a vu le jour le 25 janvier, et la fille a d'ores et déjà remplacé la mère dans les différentes distributions GNU/Linux. La dernière version en date est la 3.4.4 parue le 9 novembre, conformément au calendrier du projet basé sur des publications fréquentes.

Debian 6.0 propose un système vraiment libre

La distribution Debian 6.0 alias Squeeze, est publiée le 6 février ; elle est basée sur un noyau Linux « libéré », c'est à dire débarrassé de tout firmware qui ne serait pas libre.

Sous le capot, et comme pour Fedora ou Ubuntu, la cuvée 2011 de Debian marque l'abandon de HAL (un démon offrant une couche d'abstraction permettant d'accéder au matériel) dont les fonctions sont dorénavant consolidées dans Udev/Udisks/Upower pour plus de stabilité. Les développeurs, trop heureux de tourner cette page, parlent à tout va de « HALéctomie » (HALectomy en anglais) !
Citons aussi l'intégration de GRUB 2 permettant la prise en charge du système de fichiers ext4 et le recours à insserv pour paralléliser l'exécution des scripts d'initialisation et ainsi accélérer grandement le démarrage du système.
Quant à l'installateur, il reste un modèle de simplicité (on regrettera seulement que la version Live et la version installable ne soient pas fusionnées comme c'est le cas pour Ubuntu par exemple).

Firefox 4, enfin

Firefox 4 n'est pas avare en nouveautés : nouvelle interface, mode Panorama, nouveau moteur JavaScript, support du format WebM... Mais à quel prix ? Alors qu'un délai habituel (et inlassablement moqué – à tort) de deux ans sépare les versions 5.0 et 6.0 du système d'exploitation Debian, Firefox fait encore plus fort, s'agissant d'un navigateur Web, en espaçant les versions 3.6 et 4.0 (cette dernière étant finalement sortie en mars) d'un délai record de 14 mois ! En réaction, Mozilla décidera d'adopter un cycle de publication nettement raccourci : ainsi la version 5 est sortie dès juin, la 6 a suivi en août, la 7 fin septembre (avec, à la clé, une réduction drastique de la consommation mémoire, résultat du projet MemShrink), la 8 en novembre (avec notamment la possibilité de ne charger les onglets qu'à la demande : j'adore), et la 9 est prévue ce mois-ci (elle offrira une optimisation importante du moteur JavaScript).

GNOME 3 vs Unity

La sortie de GNOME 3 est un événement majeur : basé sur GTK+3 (qui constitue notamment l'aboutissement du projet Ridley, démarré 5 ans plus tôt, et qui consiste à consolider dans GTK+ les fonctions disponibles dans des bibliothèques éparses dont la maintenance n'est pas correctement assurée), GNOME 3 est surtout remarqué pour son nouveau paradigme en matière d'interface qui rompt complètement avec la série 2.xx. Vous en trouverez une très belle présentation dans le numéro 3 du magazine Muffin publié sous licence libre CC BY-SA (lire l’article au format HTML ou télécharger le magazine complet au format PDF).

Ubuntu 11.04, de son côté, sort avec Unity comme interface utilisateur.

Ces nouvelles interfaces ne plaisent pas à tout le monde au point que certains utilisateurs n'hésitent pas à se tourner vers d'autres distributions à cette occasion (comme Linux Mint qui, avec MGSE, étend l'interface de GNOME 3 pour reproduire l'expérience de la version 2.xx).

S'agissant particulièrement d'Ubuntu, Unity n'est pas le seul point d'achoppement et certains utilisateurs comme Kiddo ou moi-même quittent le navire, déçus par la direction et les méthodes du projet.

PiTiVi : du lourd

Le logiciel de montage vidéo PiTiVi sort fin mai en version 0.14 que je n'hésite pas à qualifier de majeure, suivie, fin septembre, de la version 0.15.
Cette vidéo vous propose une démonstration pas à pas de ce qu'il est possible de faire actuellement.

Puisqu'on évoque la vidéo, l'encodeur VP8 de WebM connaît en 2011 deux nouvelles itérations : Bali en mars et Cayuga en août qui, toutes deux, proposent une vitesse accrue.

R.I.P.

Dennis MacAlistair Ritchie nous a quitté, non sans laisser au monde un précieux legs.

Steve Jobs aussi nous a quitté, dont l'héritage profite surtout à ses héritiers et aux actionnaires d'Apple.

Les jeux vidéo entrent au musée !

Les jeux vidéos, enfin reconnus, s'exposent au Grand Palais : le « dixième art », désormais traité à l'égal des autres ?

Prochain billet : Prospective 2012 !

6 commentaires

#1 mercredi 14 décembre 2011 @ 10:14 dhoko a dit :

Petite remarque avant de lire ton post. Serait il possible de virer cette foutu neige ?? faire encore ça en 2011 non franchement...

:)
PS: La demande est sérieuse hein

#2 mercredi 14 décembre 2011 @ 10:23 dhoko a dit :

Et maintenant un commentaire,

Gnome3 vs Unity non GnomeShell vs unity (qui tourne en surcouche de Gnome 3 ;) ).
Pour FF on est passé d'un extreme à l'autre. La MAJ à la IE à pire que Chrome, cette année 2011 est à mon sens mauvaise pour FF, ils perdent des USER sur chrome et ça devient le bordel^^
Cela dit il se met très bien à jour et ça ça vaut tout l'or du monde
Perspective de 2012, que tu refasses des chroniques dans l'Apéro du Captain hein ;) Tes auditeurs t'attendent^^

#3 mercredi 14 décembre 2011 @ 11:16 antistress a dit :

@dhoko :
1°) requête rejetée :-)
2°) J'ai simplifié pour mon billet mais le fait est, contrairement à ce que prétend Canonical, que les différences ne se limitent pas au choix technique d'un Shell. Canonical envisageait même de virer des applications core GNOME comme Totem au profit de Banshee entre autres choses (je crois aussi que le logiciel de visualisation/aperçu rapide de documents dans Nautilus en appuyant sur la barre d'espace n'est pas repris non plus). Au final il y a bien une expérience globale différente dans Ubuntu par rapport à celle conçue avec GNOME 3. C'est voulu par Canonical et c'est leur droit, qu'on aime ce choix ou non, mais il faut dire les choses.
Finalement il serait peut-être plus exact d'opposer GNOME 3 vs Ubuntu...
3°) Les mises à jour régulières de Firefox ou LibreOffice ne me choquent pas, en tout cas pour Firefox c'est mieux qu'avant AMHA.
4°) C'est gentil, je ferai peut-être une chronique sur les flocons de neige dans les blogues en 2011 ? ;-)

#4 mercredi 14 décembre 2011 @ 11:33 dhoko a dit :

C'est pas faux en effet :) En même temps quand je vois Sushi comparé à ce qui se propose ailleurs je rigole. Sushi est une bouse.

#5 jeudi 15 décembre 2011 @ 13:20 LTP a dit :

Tu viens quand tu veux à l'apéro ! (mais pas de quizz ;-)

#6 vendredi 30 décembre 2011 @ 16:13 antistress a dit :

@LTP : faut qu'on se cale une date en 2012 ;-)

Écrire un commentaire

NB : en publiant votre commentaire, vous acceptez qu'il soit placé sous la licence CC BY-SA comme indiqué aux conditions d'utilisation du site

Quelle est la première lettre du mot odnupy ? :