TEA - The Ebook Alternative : la révolution du livre numérique peut commencer, et avec elle la reconquête de nos libertés

Rédigé par antistress le 11 mars 2012 -

Logo TEA - The Ebook Alternative

Comme vous pouvez le voir, j'ai choisi un titre sobre pour ce billet... J'aurais préféré titrer : « TEA - The Ebook Alternative : la solution contre les parasites » (vous comprendrez pourquoi en lisant le billet) mais cela aurait été moins explicite a priori.

Dans un précédent billet, je dressais un sombre tableau de notre avenir numérique : les App Stores centralisés et contrôlés par une poignée d'acteurs américains (Apple, Amazon et Google) sont un recul inouï par rapport au Web et sa liberté tous azimuts.

Là où le Web, plateforme ouverte et décentralisée s'il en est, permet à chacun de publier librement du contenu, offrant à l'internaute un champ illimité d'approvisionnement, les App Stores, plateformes fermées et centralisées à l'excès, autorisent une poignée de grandes entreprises commerciales à décider de façon discrétionnaire et arbitraire des contenus auxquels l'utilisateur a le droit d'accéder, offrant à ces entreprises un pouvoir démesuré sur nos vies (ainsi qu'aux gouvernements qui n'auraient qu'à s'adresser officieusement à quelques acteurs commerciaux pour que tel ou tel contenu ne soit plus disponible).

Heureusement, plusieurs initiatives se concrétisent en 2012 pour nous rendre nos libertés élémentaires de citoyens à l'ère du numérique : liberté de s'informer, liberté de s'exprimer.

Précédent

J'ai déjà évoqué l'initiative de Mozilla, fondation à but non lucratif qui développe le navigateur Web libre Firefox, de proposer un App Store à vocation universelle car indépendant de telle ou telle plateforme : les applications proposées, écrites dans le langage ouvert du Web (HTML5...), fonctionneront sur tout appareil : smartphone/tablette sous iOS, Android, B2G ou autre, micro-ordinateur quelque soit son système d'exploitation et son navigateur Web... Ainsi votre appareil ne sera plus lié à un unique App Store, ce qui a au moins deux avantages :

  1. Les contenus que vous aurez achetés seront portables sur n'importe quel autre appareil de sorte que vous ne serez pas contraint de rester à vie sur le même système au fur et à mesure du renouvellement de votre matériel,
  2. Surtout, vous pourrez multiplier vos sources d'approvisionnement, d'autant que rien n'empêchera plus d'autres App Store d'émerger. C'est à dire qu'après avoir rétabli la concurrence des navigateur sur le Web au cours des années 2000, Mozilla s'apprête à rétablir la concurrence des plateformes de distribution de contenus, pour le plus grand bénéfice des développeurs et des utilisateurs.

L'heure du TEA

Et justement, l'initiative que je vous présente aujourd'hui est celle d'un nouvel App Store ouvert pour les livres numériques, indépendant du système que vous utilisez.

TEA est la première plateforme open source de distribution de livres numériques. C'est une alternative française aux mastodontes américains Apple et Amazon et à leurs « solutions propriétaires qui enferment à la fois les éditeurs et les lecteurs tout en évinçant les libraires ».

Comme pour l'App Store de Mozilla, il s'agit de sortir du système actuel qui donne un poids écrasant (et pas seulement économique comme nous l'avons vu) injustifié au seul acteur non-nécessaire de la chaîne de production des contenus : le concepteur de votre appareil ! Il est grand temps que le parasite retrouve la place qui est la sienne.

Les éditeurs Editis, Gallimard, Eyrolles et Lamartinière-Le Seuil ont déjà signé tandis que Cultura, Rue du Commerce, l'ENS de Lyon et le Centre national du livre sont partenaires.

Un manifeste garantit les droits du lecteur, notamment la possibilité de pouvoir lire son livre numérique sur n'importe quel support.

Le lancement est prévu en avril avec une application pour les liseuses Bookeen de la société française Cybook et les tablettes Android, puis en juin avec une solution multiplateforme au format Web HTML5.

Finalement l'avenir n'est peut être pas si sombre, et nous parviendrons peut-être à échapper au dictat d'Apple et Amazon sur les contenus auxquels nous serions « autorisés » à accéder... si nous commençons à faire les bons choix.


Mon précédent billet sur le sujet : La bataille du Web.

tea-ebook.com : le site officiel du projet.

En savoir plus :

Les billets publiés sur mon précédent blogue introduisant le sujet (les menaces sur nos libertés à l'ère du numérique et les façons de s'en prémunir) :

#1  - fran6t a dit :

L'idée est bonne, malheureusement j'ai peur que le terme open source soit un peu détourné. Pour des choses qui devrait être dispo en avril je ne vois aucuns sources nulle part sur le site, pas de communauté ni d'endroit de partage pour aider ou ne serait-ce que discuter des options techniques..?

Répondre
#2  - antistress a dit :

@fran6t : ça sera peut-être du faux-pen source à la Android...

Répondre
#3  - Rokso a dit :

Article mis dans http://free.korben.info/index.php/Mat%C3%A9riel_libre#E-book_100.25_libre

N'oublions pas InLibroVeritas!

Bon week end :)

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.