J'ai deux amours + Together we're strong

Rédigé par antistress le 26 mai 2013 -

Groupe de manchots marchant sur la banquise

Utilisateur de logiciels libres, ayant la volonté de contribuer à cet écosystème mais n'étant pas développeur, ma participation se limite à des domaines tels que rapporter les bogues, rédiger de la documentation, faire de la traduction, évangéliser, donner de l'argent.

Étant curieux, j'aime bien savoir comment marchent les choses. Avec les logiciels libres je suis gâté car les entrailles des logiciels sont à nus. Certes je ne lis pas le code, mais – surtout lorsque le développement lui-même est ouvert – les informations sur le développement, l'infrastructure et les mécanismes des logiciels sont abondantes (certes le plus souvent en anglais mais ça n'est pas un problème pour moi).

Une fois que je pense avoir compris un point technique, j'en profite pour partager cette information.

Deux sites Web sont importants dans ma démarche de compréhension/vulgarisation : LinuxFr.org et Wikipédia.

Il s'agit de deux sites communautaires.

C'est important les sites communautaires dans ma démarche, en voici les raisons.

Pérennité

Je possède un blogue, mais dans mon esprit celui-ci est lié à ma personne et à mes intérêts du moment. Il est donc par nature éphémère. Si demain je ne m’intéresse plus aux logiciels libres, je ne ferais peut-être pas l'effort de m'assurer que ce qu'il contient reste en ligne. À l'inverse, j'ai tendance à croire que des sites (très légèrement) plus importants comme LinuxFr.org et Wikipédia seront plus pérennes (même si rien n'est acquis et que ces sites ont besoin d'aide notamment financière pour survivre puisqu'ils refusent le modèle économique de la publicité).

Collaboration

Je n'ai pas de formation dans le logiciel, ce que je sais je l'ai lu dans des magazines (mais ça c'était avant), dans des livres (très occasionnellement, par exemple les biographies de Linus et Richard) et (surtout) sur le Web. Ma connaissance est nécessairement incomplète et je dois dire que la co-rédaction est à la fois rassurante et surtout enrichissante.

Prenons le cas de LinuxFr.org : une fois inscrit sur le site (simple formalité), vous pouvez commencer à rédiger un journal (sorte de billet d'humeur comme vous le feriez sur un blogue) ou une dépêche (un article un peu plus construit, annonçant un logiciel, faisant le point sur un sujet ou consistant en une interview). Dans ce dernier cas, vous pouvez lancer une dépêche collaborative (voir la rubrique « L'espace de rédaction » ici). Concrètement vous ouvrez un document partagé dont la paternité vous est attribuée et qui mentionnera également in fine le nom des contributeurs. Ce document de travail reste en ligne aussi longtemps que vous le souhaitez. Sur le côté vous trouverez un espace de discussion autour de cette page qui permet le dialogue entre contributeurs, ainsi que l'historique des modifications qui permet de suivre qui a modifié quoi. Lorsque la page vous paraît suffisamment complète, vous l'envoyez en modération en vue de sa publication sur le site (contrairement à Wikipédia qui est une encyclopédie en chantier perpétuel, les articles publiés sur LinuxFr.org sont donc finis). Chaque inscrit pourra alors commenter (et noter) l'article. Les meilleurs contributeurs sont choisis tous les mois par l'équipe de modération et reçoivent un prix (un livre à choisir parmi une sélection).

Je trouve cette démarche très intéressante, spécialement compte tenu du niveau technique des contributeurs qui sont véritablement à même d'enrichir l'article que vous aviez initialement prévu d'écrire. Le prix récompensant les meilleurs contributeurs est juste un bonus (j'ai déjà reçu plusieurs fois la biographie de Richard Stallman ce qui me permet de la diffuser autour de moi ;-)

Audience

LinuxFr.org a une large audience aussi attendez-vous à ce que votre dépêche/journal reçoive un grand nombre de commentaires si le sujet s'y prête. C'est encore une fois enrichissant, et également très gratifiant.

Complémentarité

En bonus, les contenus que je publie sur un site permettent généralement d'enrichir l'autre, à condition de respecter les formes de chacun : vos opinions personnelles et les actualités éphémères publiées sur LinuxFr.org ne doivent pas être reprises en l'état sur Wikipédia dont le ton se veut plus neutre et qui a moins vocation à coller à l'actualité. Pour ma part cela fonctionne dans les deux sens : par exemple je vais enrichir les pages Wikipédia au fur et à mesure de ma compréhension et, lorsque j'ai une bonne vue d'ensemble du sujet, je prépare une dépêche collaborative de synthèse pour LinuxFr.org. Celle-ci me donne l'occasion d'approfondir encore la question et je reverse alors ce que j'ai encore appris dans les pages correspondantes de Wikipédia.

Parfois la page Wikipédia française n'existe pas sur le sujet, n'hésitez-pas à la créer. Plutôt que de partir de zéro, copiez une page déjà existante sur un sujet similaire. N'étant pas expert dans le fonctionnement de Wikipédia, c'est ainsi que je procède.

Un exemple : je contribue à la page Pile graphique Linux de Wikipédia sur un sujet où, si je ne consigne pas ce que je sais au fur et à mesure je ne comprends plus rien ;-)

Je suis tombé sur deux billets d’actualité en anglais qui ont servi de base à la dépêche État des pilotes graphiques libres pour SoC sur LinuxFr.org. Son contenu, une fois apuré, a permis d'enrichir ladite page Pile graphique Linux de Wikipédia, et a aussi servi de base à une autre dépêche collaborative sur LinuxFr.org À quand les smartphones et tablettes libres ?. La rédaction de cette dépêche a mis en évidence que la page française du système d'exploitation Mer n'existait pas sur Wikipédia, alors je l'ai créée pas plus tard que ce matin en copiant celle qui existait sur MeeGo (dont Mer découle) et en y intégrant le contenu de la dépêche précédemment publiée sur LinuxFr.org...

Voilà, je vous dis donc à bientôt sur Wikipédia, LinuxFr.org, ici-même ou ailleurs : qui sait ? :-)

Lire aussi : LinuxFr.org a besoin de vous ! sur le blogue de Nÿco.

NB : Pour ceux qui sont venus lire ce billet pour Joséphine Baker ou le légendaire duo formé par Mireille Mathieu et Patrick Duffy, voici les liens correspondants vers YouTube : J'ai deux amours et Together we're strong.

#1  - anatolem a dit :

https://linuxfr.org/wiki/apprenez-a-creer-votre-reacteur-nucleaire
Site que je ne fréquente que rarement mais devant ton petit article je me suis dit qu'il faudrait bien y faire une petite visite, d'où le lien de la page que j'ai visité.
Cordialement.

Répondre
#2  - antistress a dit :

@anatolem : je ne l’avais pas lu, c'est juste énorme ! C'est ça l'esprit hacker ;-)

Répondre
#3  - Nÿco a dit :

Hey pas mal ce parallèle ! Super point de vue du libre hors logiciel ! Merci pour cet article... [pertinent]

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.