Nelson Mandela, Bradley Manning, Julian Assange et Edward Snowden sont dans un bateau

Statue de la liberté en réparation
La liberté en panne

Les hommages (ô combien mérités) rendus ici et là par nos gouvernements à Nelson Mandela ont pour moi un goût amer, quand je pense aux Julian Assange, Bradley Manning et Edward Snowden qui ont chacun risqué et perdu tout ou partie de leur liberté pour défendre une idée supérieure.

Quel confort, pour nos gouvernants, de rendre cet hommage qui aujourd'hui ne pose plus question et ne demande aucun effort, tandis qu'ils abandonnent et sont prêts à livrer sans scrupule à leur bourreau les nouveaux héros.

J'ai hésité à écrire ce billet : comment coucher par écrit cette sensation de malaise sans donner l’impression de comparer des choses ou personnes incomparables ?

J'ai hésité aussi à l'illustrer d'une photo du masque de Guy Fawkes, symbole de l'action des Anonymous. Mais cela aurait donné l'impression – à tort ou à raison – que le remède dépendait d'un groupe, d'autres que nous, alors qu'il appartient à chacun de nous de s'indigner.

6 commentaires

#1 samedi 07 décembre 2013 @ 10:11 tonton remi a dit :

je ne mettrais pas Assange et Snowden dans le même sac

#2 samedi 07 décembre 2013 @ 14:48 Teheh a dit :

Les mots sont bien choisis, je suis entièrement d'accord

#3 samedi 07 décembre 2013 @ 18:20 alterlibriste a dit :

Bonne idée de réflexion.
Les gouvernements en place ont toujours beaucoup plus de facilité à saluer le courage de défenseurs de la liberté morts que ceux actifs et en général les déstabilisent ou les remettent en cause.
Quant à nous, l'indignation ne sera pas suffisante à changer le sort des défenseurs de liberté privé de la leur, mais je ne sais pas ce que nous pouvons faire d'autre que de profiter de notre liberté pour l'exprimer tant qu'elle existe encore.

#4 dimanche 08 décembre 2013 @ 07:20 Il Palazzo-sama a dit :

@alterlibriste :

Conservateur, n. :
Quelqu’un qui admire les révolutionnaire des siècles après leur mort.
— <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Leo_Rosten">Leo Rosten</a>

#5 dimanche 08 décembre 2013 @ 16:52 Crocroc a dit :

@Palazzo-sama
« La Vérité est plus bizarre que la fiction car la fiction doit rester raisonnable » Leo Rosten.
Plus de détails sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Leo_Rosten

Me semble moins hermétique comme commentaire.
Merci quand-même.

#6 lundi 09 décembre 2013 @ 13:26 Yeti a dit :

Je déplore surtout tout le temps médiatique consacré à Nelson Mandela, qui du coup occulte completement la disparition de Paul Walker.

Écrire un commentaire

NB : en publiant votre commentaire, vous acceptez qu'il soit placé sous la licence CC BY-SA comme indiqué aux conditions d'utilisation du site

Quelle est la première lettre du mot ixzcpo ? :