Rétrospective 2013

Des gars organisant des post-it sur un tableau

Bon. Par manque de temps, cette rétrospective sera probablement incomplète et certainement trop sommaire, mais j'avais quand même noté quelques trucs en prévision.

Et puis il est de bon ton, me semble t-il, de prendre un peu de recul pour faire le tri dans la masse d'information qui nous est offerte. Donc voilà rapidement ce que j'ai retenu de cette année dans le domaine qui nous occupe.

Du côté des pilotes graphiques pour Linux

Grosse et belle surprise du côté AMD avec la prise en charge de la gestion d’énergie des cartes Radeon par le pilote libre. Plus d'infos sur LinuxFr.org.

Agréable surprise avec l'annonce par NVIDIA de sa collaboration avec les développeurs du pilote libre sous forme de publication progressive d'une partie de la documentation de leurs cartes. Plus d'infos sur LinuxFr.org.

Importante nouvelle que celle de l'arrivée à maturité, traduite par son inclusion dans le noyau Linux, du pilote libre pour les puces graphiques Adreno que l'on trouve dans les SoC Qualcomm Snapdragon. On doit cette avancée majeure à Rob Clark qui marche, avec d'autres, dans les pas de Luc Verhaegen pour produire des pilotes graphiques libres pour systèmes monopuces ARM. Cette équipe de bénévoles est à pied d’œuvre pour débloquer la situation dans l'embarqué (notamment smartphones et tablettes) où les pilotes graphiques (2D/3D et, si possible, vidéo) sont les plus complexes à développer par rétro-ingénierie (après celui du modem pour lesquels il n'existe pas de solution à ce jour que de préférer des SoC dans lesquels la puce chargée des communications est physiquement isolée du reste pour tenter d'en contrôler un minimum l’activité). Plus d'infos sur LinuxFR.org.

Pour le symbole : OpenGL ES 3 s'est retrouvé implémenté dans les pilotes libres Intel seulement quelques mois après la publication de la spécification : chapeau ! Plus d'infos sur LinuxFr.org.

Un soulagement : Avec la montée en puissance des HD Graphics et leur intégration pour la première fois cette année dans un SoC marque l'abandon par Intel des puces fabriquées sous licence d'Imagination Technologies (à l'origine des PowerVR) comme le Poulsbo, tristement célèbre pour sa très mauvaise prise en charge sous GNU/Linux.

Toujours dans les coulisses, côté GNOME notamment

Le serveur graphique nouvelle génération devant succéder au vénérable X.Org, j'ai nommé Wayland, arrive à maturité au point que la prochaine version de GNOME l'adoptera.

La version 0.5.7 de la bibliothèque gstreamer-vaapi sortie le 22 novembre dernier lui permet de s’appairer avec GStreamer 1.2 offrant ainsi l'accélération du décodage vidéo. Et c'est toutes les applications basées sur GStreamer qui en profitent !

Toujours dans les coulisses, du côté de la plateforme Web cette fois

La généralisation de WebRTC dans les navigateurs – au moins Firefox (version 22 pour le bureau et version 24 pour Android) et Chrome – promet des choses très sympa comme la vidéo-conférence et l'échange de fichiers de pair à pair directement dans le navigateur.

Emscripten et asm.js sont deux technologies promues par Mozilla qui semblent très prometteuses pour faciliter l'émergence d'applications (et notamment de jeux !) écrites en langages Web et donc pouvant tourner indépendamment du système d'exploitation et du navigateur ! Lire ici et notamment.

Dans le domaine applicatif, côté GNOME notamment

Les versions 0.91 et 0.92 de Pitivi sont sorties : il s'agit des versions de développement de la future version 1.0 du bientôt très célèbre (pour sa simplicité et sa puissance) logiciel de montage vidéo disponible pour GNU/Linux. Ces versions de développement sont tout à fait recommandables dès à présent et disponibles dans les dépôts de votre distribution préférée normalement (dont Debian par exemple).

Coup de tonnerre : GNOME 3.8 supprime les catégories servant à classer les logiciels, le truc qu'on mettait en avant pour dire : « Windows et son menu Démarrer fouillis c'est trooooop nul ». Le pire et que ça ne me manque pas, contre toute attente.

Reconnaissance institutionnelle

Le logiciel libre est dorénavant inscrit dans la loi française !

Last but not least

Firefox OS est sorti (et, avec lui, un nouveau paradigme dans le monde mobile) et sa diffusion s’accroît régulièrement. Je vous renvoie au numéro 2.7 du podcast Parole De Tux ! dont j'étais l'invité pour aborder ce sujet, ainsi qu'aux liens publiés sous le billet de l'épisode.

Bravo et merci

À Aaron Swartz qui savait ce qu'il était juste de faire et mettait son immense talent à le faire, à GNU qui a fêté ses trente ans, et aussi à Edward Snowden, un gars avec une éthique aussi grosse que l'absence de scrupules des gouvernements dits démocratiques et qui, en plus, est loin d'être incompétent côté technique contrairement à ce que la NSA voudrait faire croire.

Alors, 2013 : bon cru ou pas ?

Voir aussi :

1 commentaire

#1 jeudi 19 décembre 2013 @ 19:36 anatolem a dit :

Et bien suite à la lecture de votre blog, j'ai tenté d'utiliser Pitivi mais cela ne m'a pas conquis, je poursuis donc le montage de mes petites vidéos avec ffdiaporama (essentiellement pour faire défiler des photographies avec un fond sonore).
A pluche et bon cru malgré tout.

Écrire un commentaire

NB : en publiant votre commentaire, vous acceptez qu'il soit placé sous la licence CC BY-SA comme indiqué aux conditions d'utilisation du site

Quelle est la première lettre du mot pcwm ? :