Pitivi a besoin de vous !

Rédigé par antistress le 05 mars 2014 (mis à jour le 09 mai 2016) - 4 commentaires

Logo de Pitivi

Quand je suis passé, fin 2005, de Windows XP à Ubuntu 5.10, j'ai rapidement senti le manque d'un logiciel de montage vidéo comme Vegas Video que j'utilisais alors (et qui était alors édité par Sonic Foundry, depuis racheté par Sony qui continue de commercialiser ce logiciel non-libre pour systèmes Windows).

J'ai rapidement fait la connaissance de nekohayo, alias Jeff ou Jean-François (site, blogue) dont je vous parlais dans un précédent article. Geek enthousiaste, celui-ci fait la promotion du logiciel Pitivi (fiche Wikipédia, mon tutoriel) depuis des années, persuadé qu'il s'agit du logiciel de montage vidéo libre pour systèmes GNU/Linux qui pourra combler ce manque.

Au fil des années, Jeff est passé d'utilisateur-rapporteur de bogues à contributeur au niveau de l'ergonomie, avant de s'impliquer encore plus profondément dans le projet dont il est aujourd'hui un des co-mainteneurs (voir la liste de ceux-ci sur le wiki du projet).

Son engagement dans le projet depuis près de 10 ans a notamment permis une continuité de celui-ci.

La petite équipe qui s'est constituée autour de lui ces dernières années a permis d'emmener Pitivi plus près que jamais de son but : offrir un logiciel à la fois simple à utiliser et pourtant très puissant, par son architecture basée sur GStreamer (le moteur de rendu audio-vidéo de l’environnement GNOME). En un mot : offrir le logiciel de montage vidéo libre ultime pour systèmes GNU/Linux.

Seulement voilà : pour espérer achever le travail sans attendre dix années supplémentaires, il faut que Thibault Saunier et Mathieu Duponchelle, les deux développeurs principaux depuis 2010 à l’œuvre sur le cœur de Pitivi (et, lorsque c'est nécessaire, de GStreamer), puissent se concentrer à plein temps sur le développement du logiciel.

C'est la raison pour laquelle une campagne d'appel aux dons vient d'être lancée par le projet, dont le but est de réunir 35.000 €.

Celle-ci est organisée sous l'égide de la fondation GNOME, et le projet GStreamer lui-même a fait une donation de 2.500 € : en effet, Pitivi se base sur les briques logicielles existantes, telles GStreamer, qu'il améliore au passage afin que le travail effectué profite à tous.

La campagne avance bien mais la route est encore longue avant que l'objectif soit atteint, c'est pourquoi il est important que les personnes intéressées par le projet puissent contribuer, chacun selon ses moyens.

À noter qu'une fois votre don réalisé, vous pourrez voter pour les fonctionnalités que vous souhaiteriez voir intégrer au logiciel : de cette façon, si l'objectif initial de 35.000 € nécessaire pour sortir la version 1.0 cette année venait à être dépassé, les développeurs utiliseraient l'excédent pour implémenter ces fonctionnalités en suivant l'ordre des votes... astucieux !

Un logiciel de montage vidéo libre de qualité est à mon avis la chose qui manque le plus à GNU/Linux actuellement, c'est pourquoi j'ai fait une donation de 30 €. Si vous aussi vous voulez profiter de la disponibilité de développeurs compétents et motivés (ils ont fait leurs preuves) pour combler ce manque, c'est ici que ça passe pour faire un don : fundraiser.pitivi.org...

4 commentaires

#1  - Yeti a dit :

Voilà, j'ai payé mon tribut. C'est toujours mieux que de filer son pognon à des ivrognes qui enregistrent des podcasts.
Pouvoir monter ses sextapes avec des logiciels libres, c'est important !

Répondre
#2  - antistress a dit :

@Yeti : c'est aussi mon avis ! ;)

Répondre
#3  - Christophe C a dit :

J'ai voulu payer, mais obligé de passer par paypal, et comme je n'ai pas envie d'avoir un tel compte, je n'ai pas pu donner.

Ne pas pouvoir faire un bête virement, c'est vraiment nul. Nous obliger à passer par un service bancaire spécifique, et pas par celui de notre choix, c'est un vrai aberration pour un projet libre. Wkipedia, par exemple, autorise les 2.

Dommage.

Répondre
#4  - antistress a dit :

@Christophe C : Je suis d'accord, c'est pas génial, d'autant que GNU MediaGoblin via la FSF propose les deux par exemple. Du coup tu peux donner à GNU MediaGoblin ;)

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

NB : en publiant votre commentaire, vous acceptez qu'il soit placé sous la licence CC BY-SA comme indiqué aux conditions d'utilisation du site

Quelle est la deuxième lettre du mot ujqce ?