Google, Apple, Facebook et Amazon : allez tous vous faire

Le mot foutre parodiant le logo Google

J'ai longtemps tergiversé pour savoir par quel service de courriels je pourrais remplacer Gmail : je cherchais un service qui semble pérenne, dont les serveurs seraient en Europe, dont le contrat d'utilisation serait respectueux de la vie privée, etc.

Dans l'attente, et pour faciliter le changement, j'ai déjà abandonné l'interface en ligne Gmail pour un logiciel neutre tournant sur ma machine.

Sauf qu'on ne peut plus attendre.

Sauf que je ne peux plus attendre.

Il y a le feu à la maison

La situation est devenue telle qu'adopter n'importe quelle alternative aux Big Four sera un acte civique.

Les pratiques des Google, Apple, Facebook et Amazon (alias le GAFA ou les Big Four, donc) sont bien connues : pratiques attentatoires à la vie privée des utilisateurs, plus généralement aux droits des utilisateurs [1], aux intérêts financiers des États (évasion fiscale), aux entreprises concurrentes, aux entreprises dépendantes [2], etc.

À présent, la question n'est plus de savoir quelle alternative éthique nous devons choisir : ça c'est presque le bonus, la cerise sur le gâteau.

Si vos investigations ne vous permettent de trouver rapidement une alternative éthique, il est malgré tout urgent d’adopter toute solution alternative aux Big Four, ne serait-ce que pour rééquilibrer les choses, essayer de garder le jeu un minimum ouvert (ou d'empêcher qu'il ne se ferme d'avantage), limiter le pouvoir déjà excessif de ces colosses effrayants.

Un exemple : vous cherchez un moteur alternatif à Google mais les DuckDuckGo [3], Ixquick ou StartPage [4], qui mettent en avant la préservation de la vie privée de leurs utilisateurs, ne vous conviennent pas ? Essayez Bing : Microsoft est un nain à côté de Google dans le domaine de la recherche, et rien n'est pire que la situation actuelle dans laquelle Google jouit d'un monopole sur ce secteur.

Deuxième exemple, déjà abordé dans ces colonnes : soutenez Firefox sur PC et Android, plutôt que le navigateur de Google, pour permettre à Mozilla de peser à nouveau sur les standards du Web (vous pouvez même tenter l'aventure Firefox OS si le cœur vous en dit !).

Troisième exemple : vous cherchez à remplacer Gmail mais vous n'avez pas encore arrêté votre choix sur une des nombreuses alternatives recensées ? Une bonne vieille et rassurante adresse @laposte.net et vous voilà débarrassés de Google, c'est aussi simple que cela !

Quatrième et dernier exemple : prenez la décision d'arrêter dès maintenant et définitivement de commander sur Amazon, même si vous pensez être gagnant de quelques euros sur un produit. Vous êtes en réalité en train de perdre beaucoup, beaucoup plus. Préférez n'importe quelle enseigne alternative comme la Fnac, Darty, Rue du commerce, LDLC, Cdiscount, etc. (pour les librairies en ligne, voir ici). Vous avez le choix : profitez-en pendant qu'il en est encore temps.

Pour résumer, ce qu'il faut comprendre, dans la terrible guerre qui est en train de consacrer un quatuorvirat dont chacun des membres est capable d'imposer au monde entier sa puissance, dont chacun des membres est en mesure de modeler la réalité afin qu'elle corresponde à ce qu'il souhaite, dont chacun des membres est décidé à étendre encore son pouvoir par tous moyens : c'est la nécessité première, à ce stade, pour chacun de nous, de contribuer à freiner sa toute puissance en préférant n'importe quelle – je dis bien n’importe quelle – alternative.

Amis libristes, retenez bien ces deux principes qui doivent s'imposer à vous dans l'état d'urgence actuelle :

  • Le mieux est l'ennemi du bien.
  • Adopter n'importe quelle alternative aux Big Four que sont Google, Apple, Facebook et Amazon est un acte civique.

J'ai donc décidé d'appliquer dès à présent ces principes à moi-même [5], et je vous invite à en faire autant. La menace étant connue et même notoire, nous n'avons aucune excuse à ne pas agir pour la contrer. Et lorsque nous devrons comparaître devant le tribunal des générations futures, nous n'aurons aucune excuse à ne pas avoir agi pour la contrer.

Je termine ce billet en citant ce couplet tiré de la chanson « Respire », du groupe Mickey 3D :

Tes petits-enfants diront : comment t'as pu laisser faire ça.
T'auras beau te défendre, leur expliquer tout bas :
C'est pas ma faute à moi, c'est la faute aux anciens.
Mais il n'y aura plus personne pour te laver les mains.



Mickey 3D - Respire



[1] Comme le rappelle l'exemple donné dans le commentaire ci-dessous.
[2] Lire par exemple « Chantage : Google, Apple et Amazon, les tontons écrabouilleurs » (Le nouvel Observateur, 29/05/2014) et, surtout : « Le patron d'Axel Springer : "Nous avons peur de Google" » (Le Journal du Net, 22/04/2014).
[3] Lire les conseils d'utilisation donnés dans le commentaire ci-dessous.
[4] Lire les conseils d'utilisation donnés dans ce billet.
[5] N'étant actuellement complice ni d'Apple ni de Facebook, les habitudes à changer concernent, pour ma part, Google et Amazon.

L'illustration en tête du présent billet a été réalisée par mes soins avec le logiciel GIMP et la police de caractère TeX Gyre Pagella, tous deux sous licence libre (respectivement la GNU GPLv3 et la GFL).

32 commentaires

#1 samedi 31 mai 2014 @ 08:31 Cyrille BORNE a dit :

Avec tout l'argent que ma femme dépense sur Amazon ...

#2 samedi 31 mai 2014 @ 08:31 stephdl a dit :

Depuis le temps que l'on vous le dis :)

Plein de distributions serveurs existent pour stocker la vie numérique à la maison (sme server, nethserver, zentyal, clearos,....).

Merci ppur cet article qui dépasse le cadre de l'informatique et qui est là pour rappeler qu'acheter (ou pas) peut aussi être un acte citoyen de la société que nous voulons

#3 samedi 31 mai 2014 @ 09:03 Gilles a dit :

Idem que CB : mon compte en banque se porte mieux grâce à Amazon... et si c'est pour engraisser d'aussi peu "éthiques" boîtes que celles citées...

#4 samedi 31 mai 2014 @ 10:19 Phenix a dit :

Autant je suis d'accord avec la majorité de ce qui est dit, autant je ne comprend pas pourquoi il faudrai arrêter d'acheter sur Amazon...

Je ne vois pas ce que l'on perd exactement (et tu as pris soin de ne pas détailler), par contre, je vois très bien ce que je gagne dans mon porte-feuille.

Ils font de l'évasion fiscale ? La blague, tout le monde en feraient s'il en avait les moyens. De plus, ce n'est pas vraiment un problème pour nous, mais plutôt celui des l'états qui abuse et qui sont beaucoup trop gourmand. Et incapable de s'entendre entre eux pour un impôt juste...

#5 samedi 31 mai 2014 @ 11:05 Gilles a dit :

Le point qui m'embête le plus chez Amazon reste l'esclavage des employés...

#6 samedi 31 mai 2014 @ 12:00 Durden a dit :

Bonjour.
samedi 31 mai 2014 @ 11:05 Gilles a dit :
«Le point qui m'embête le plus chez Amazon reste l'esclavage des employés...»

C'est valable partout, pas uniquement chez Amazon.

Cordialement.

#7 samedi 31 mai 2014 @ 12:04 antistress a dit :

@Phenix : Je sais, il aurait même fallu que je développe pour chacun des Big Four, mais le billet aurait été trop long. J'ai pris le parti (aussi par facilité) de considérer que les lecteurs avaient certaines notions, tout en ajoutant quand même quelques liens leur permettant d'en approfondir quelques unes.

@Phenix & Gilles : Amazon n'est pas soumis à la même fiscalité que la Fnac par exemple, c'est déloyal et il faudrait que l'Europe se bouge un peu sur ces sujets. Cela dit, le sachant, on peut se dire que ce n'est pas notre problème, participer à ce jeu truqué et aider les désavantagés à perdre. Ou pas.
Croire être gagnant en achetant chez Amazon est une vision court-termiste puisque, d'une part cela crée un manque de recettes pour l'État (c'est-à-dire nous) qu'il faudra bien compenser après coup ; d'autre part : quels prix crois-tu qu'Amazon pratiquera quand la concurrence aura disparue ? ; et, de troisième part : lis le lien donné en note de bas de page « Chantage : Google, Apple et Amazon, les tontons écrabouilleurs » (et même la lettre, aussi effrayante que courageuse, d'Axel Springer, qui peut être transposée à chacun des autres Big Four) pour voir ce que font ces entreprises en situation de toute puissance. Situation que nous leur conférons par nos actes quotidiens. Car oui, nous avons chacun notre part de responsabilité (cela aurait pu être la version polie, mais peut-être trop convenue, du titre de ce billet).

#8 samedi 31 mai 2014 @ 12:19 durden a dit :

samedi 31 mai 2014 @ 12:04 antistress a dit :
«[...] c'est déloyal et il faudrait que l'Europe se bouge un peu sur ces sujets.»
L'Europe n'y fera rien, elle est à l'origine de la chose. La non harmonisation fiscale favorise le dumping social, qui lui, jette les travailleurs les uns contre les autres et fracasse les idéologies contestataires (ben oui, faut bien bouffer donc tu bosses même pour Amazon)

Cordialement.

#9 samedi 31 mai 2014 @ 12:44 Bionet a dit :

La seule chose qui bloque à l'utilisation de DuckDuckGo c'est que les résultats de recherche apparaissent par défaut en langue anglaise (lorsqu'on intègre ce moteur de recherche dans la barre du navigateur par exemple).
Il suffit de ne pas négliger la configuration (sauvegardable anonymement dans le cloud soit dit en passant) pour avoir, de loin, le meilleur moteur de recherche qui soit. Au cours de mes recherches, j'ai d'ailleurs découvert des sites qui n'apparaissent pas dans les recherches Google et Bing et qui sont particulièrement pertinents.

#10 samedi 31 mai 2014 @ 15:55 georges a dit :

Ce que je ne comprends pas dans votre article que je vous proposes de renommer les "BIG FIVE" c'est pourquoi vous écarter Microsoft de la liste ! Lui qui avec IE 6 à bloqué le WEB (merci Mozilla), lui qui avec BING essaye de faire la même chose que Google, Lui qui est le premier à avoir collaboré avec la NSA pour livrer vos petits secrets, lui qui avec Intel nous a obligé et nous oblige encore à acheter des machines toujours plus puissantes, lui qui rend nos données prisonnières en continuant à imposer ses formats propriétaires : cf action contre le gouvernement britannique qui voulait utiliser ODF (*.docx, WMV, WMA, futur format propriétaire concurrent du WebRTC, ..). Alors OUI Microsoft est peut-être le pire de tous mais le plus ancien et vous vous êtes habitué à sa drogue injectée à dose infime mais continue....Ne l'oubliez pas !

#11 samedi 31 mai 2014 @ 15:58 georges a dit :

Pour les solutions en matière de moteur de recherche, je vous proposes :
- EXALEAD http://www.exalead.com/search/ (moteur de recherche français)
- installer votre propre moteur de recherche avec YACY

#12 samedi 31 mai 2014 @ 17:04 Durden a dit :

samedi 31 mai 2014 @ 15:58 georges a dit :
«EXALEAD http://www.exalead.com/search/ (moteur de recherche français)»
Bah, comme gOOgle...sauf qu'au lieu de sentir le cheeseburger, ça sent le camembert (et la poudre à canons depuis le rachat par Dassault ) faut lire les conditions d'utilisation du service.

«installer votre propre moteur de recherche avec YACY» Seigneur....du JAVA....dommage :)

Il existait le projet SEEKS , mais cela semble un peu à l'abandon...

#13 samedi 31 mai 2014 @ 17:53 Sabcat a dit :

Je n'utilise pas, je n'ai jamais et je n'utiliserais jamais Facebook, Gmail, Amazon, etc...
Je bloque tous les mails (perso) venant de gmails & Co avec réponse automatique expliquant que le mail est réputé non sécurisé, et qu'il faut changer de fournisseur de messagerie. Ca fait le ménage dans mes contacts.

#14 samedi 31 mai 2014 @ 19:45 Phenix a dit :

"Croire être gagnant en achetant chez Amazon est une vision court-termiste puisque, d'une part cela crée un manque de recettes pour l'État (c'est-à-dire nous) qu'il faudra bien compenser après coup ;"

Nous ? L'état ? J'ai raté un épisode ?
Croire que l'état c'est nous, je pense que c'est largement faux. L'état est une entité gloutonne qui réclame une partie du fruit du labeur des autres (de quel droit ?!) pour enrichir d'autre entité plus petite. As tu déjà reçu quoi que ce soit de l'état ?

"d'autre part : quels prix crois-tu qu'Amazon pratiquera quand la concurrence aura disparue ? ;"

S'il recommence à abuser, cela permettra à d'autres de prendre le relai et de proposer mieux, l'abus recréera la concurrence.

#15 samedi 31 mai 2014 @ 20:09 antistress a dit :

@durden : tu as raison, mais j'ose croire que ce n'est pas inhérent à l'Europe et qu'une autre Europe peut apporter des solutions

@Bionet : merci pour l'astuce, je regarderai :)

@georges : Microsoft c'est un ancien Big ; en réalité c'est un nain aujourd'hui. Et oui, tu as raison : Microsoft s'est comporté comme un voyou la plupart du temps (tout le temps ?) mais il est illusoire d'attendre d'une entreprise commerciale quelle qu'elle soit, dont l'objet est par nature le profit, une conduite morale. La morale c'est pour les hommes. Dans mon billet je ne prône pas le recours à des entreprises éthiques, mais le rééquilibrage des forces en présence, comme moindre mal.

@Sabcat : wow, c'est tranché !

@Phenix, qui écrit "As tu déjà reçu quoi que ce soit de l'état" : une éducation ? des soins ? des allocations ? des infrastructures ? etc.

#16 samedi 31 mai 2014 @ 21:30 cep a dit :

Je ne trouve pas les conditions d'utilisation de laposte.net particulièrement clean
Voir http://www.laposte.net/pages-diverses/charte-informatique-liberte.jsp
et partiuclièrement la partie 4 :
4 . CONDITIONS DE COLLECTE ET FINALITÉS DES TRAITEMENTS
dont prospections et suivants.

En ce qui me concerne j'ai retenu :
https://www.openmailbox.org/index

#17 samedi 31 mai 2014 @ 21:42 antistress a dit :

@cep : Laposte ou Bing, je ne les cite pas en tant qu'offres éthiques mais en tant que moyen d'apporter de la diversification. Après j'ai pas creusé pour Laposte, mais je pense qu'on peut déjà en attendre une certaine pérennité tandis que c'est TSG compliant ("Tout Sauf Google"). Il reste qu'il y a moyen de finasser après, pour chercher la perle rare, et je suis preneur de tout tip, évidemment.
Openmailbox c'est léché comme design, mais qu'en sait-on réellement en termes de confiance ou de pérennité ?

#18 dimanche 01 juin 2014 @ 08:03 cep a dit :

Question pérennité en effet on peut toujours s'interroger puisque çà fonctionne avec les dons.
Pour le reste voir https://www.openmailbox.org/mentions.php

#19 dimanche 01 juin 2014 @ 20:30 Damien a dit :

ah et bien je vois que les blogueurs libres se révoltent ^^

il y a effectivement 2 principes :
- fuir un monopole
- renforcer d'autres acteurs alternatifs, libres éventuellement mais pas nécessairement

Si on continue à consommer des monopoles donc à les renforcer, il arrivera un moment où nous mangerons Nestlé, nous habillerons Gap, nous meublerons Ikea et surferons Google.

Nous serons soumis et plus aucune alternative ne pourra émerger car elle sera racheter ou broyer par le monopole avant d'éclore...

#20 dimanche 01 juin 2014 @ 22:35 jackbot a dit :

Pour ceux qui n'aurait pas eu vent de l'histoire du kindle d'amazon un petit rappel :
http://standblog.org/blog/post/2009/07/27/Quand-Amazon-joue-%C3%A0-1984-avec-son-Kindle

Les gens ont donc acheté un appareil et un contenu, mais ni l'un ni l'autre ne leur appartenaient vu que c'est le QG de amazon qui a décidé pour eux.

#21 lundi 02 juin 2014 @ 08:58 Berillions a dit :

Aussi parano que ce cher Stallman ... Hilarant !!!

Depuis le debut d'internet, il y a de l'espionnage dans la vie privée des gens, ca ne date pas de ton "Big Four" ...

#22 lundi 02 juin 2014 @ 10:26 RienDePlus a dit :

@Berillions
Et ?
Argument, si c'en était un, totalement irrecevable et montre bien l'incapacité grandissante de certains face à la toute puissance de ces sociétés mortifères.
Donc reprenons cette remarque: puisque ça existe, ça devrait toujours exister et ne pas s'en occuper ? Ce serait comme le cancer: puisqu'il existe depuis la nuit des temps (reste à prouver), alors pourquoi le soigner ?
Et ne venez pas me dire à la suite par quoi devrait-on le remplacer...

#23 lundi 02 juin 2014 @ 12:12 berillions a dit :

"puisque ça existe, ça devrait toujours exister et ne pas s'en occuper ?"

Oui, pour ma part, j'ai autre chose à faire que de pleurer parce que telle ou telle entreprise est une surpuissance par rapport à un autre etc ... Donc oui au final, je m'en occupe pas et je me dis que tant qu ca fonctionne, je l'utilise.

#24 lundi 02 juin 2014 @ 13:28 RienDePlus a dit :

@Berillions
"Oui, le cancer, ça fonctionne alors je l'utilise"...
C'est bon de lire les êtres serviles. :-)

#25 lundi 02 juin 2014 @ 19:14 Otyugh a dit :

Je suis exactement dans ton cas Antistress !
Je suis désormais sous parabola, du "FSF" approved. Je croyais pas un jour en arriver là ^^'
J'utilise yacy et "comparaison avec les résultats de startpage" (je pense que ça mériterai un screenshot :o); c'est un mal nécessaire tant que yacy est si peu utilisé (d'accord c'est du java. Non ce n'est pas si gourmand que ça ; ça tourne sous un RPi.).

Pour les réseaux sociaux j'utilise Xchat & bitlbee ; un confort. Dommage que identi.ca se soit exclu de ce genre de solution pratique...

Pour les commerces idéalement faudrait acheter qu'en passant par des commandes aux petits commerçants (ceux qu'on apprécie, hein) ; c'est toujours ça de pris aux grandes enseignes.
Pour le reste, local local.
Pour les logiciels Libre > openSource > le reste (dont les mélanges open-source/privateurs).

#26 lundi 02 juin 2014 @ 19:15 Otyugh a dit :

...Et n'oublions pas que les libristes sont des connards comme les autres ;-)

#27 mardi 03 juin 2014 @ 02:35 sagatius a dit :

Le probleme d'openmailbox, c'est qu'il faut faire confiance a son createur. Les ToS sont tres bien. Mais comment savoir s'ils sont ou seront toujours respectes ?

#28 mardi 03 juin 2014 @ 08:25 Berillions a dit :

M'enfin, faut etre abruti pour comparer votre big four a un cancer ...

Restez dans votre delire paranoiaque si ca vous fait paisir ...

#29 mercredi 04 juin 2014 @ 23:22 RienDePlus a dit :

Restez dans votre petite bulle parfaite, Berillions. Vous vous êtes égaré-e. Et ménagez-vous de venir vous frotter à des personnes qui ne comprennent donc pas où est leur intérêt par rapport au votre. Ces entreprises tentaculaires qui ont le don de drainer toute ressources à leur profit ne doivent donc surtout pas faire l'objet de comparaison sous peine d'être un paria.

#30 mardi 10 juin 2014 @ 18:14 male entendu a dit :

L'esclavage des employés est vraiment dégueulasse chez Amazon et je rejoint Gilles sur ce propos... Ensuite, je ne sais pas si d’arrêter d’acheter fera avancer les choses... Nous ne serons pas assez nombreux pour arrêter cette très grosse machine.

#31 mercredi 11 juin 2014 @ 07:39 Okki a dit :

Pour les conditions de travail chez Amazon, ça semble tout de même franchement pire qu'à la Fnac et consorts. Ça m'étonne qu'on laisse faire ça en France

Une employée d'Amazon raconte «la peur organisée»
http://www.liberation.fr/economie/2013/12/17/une-employee-d-amazon-raconte-la-peur-organisee_967185

« Les travailleurs chez Amazon ont des conditions de travail dignes du XIXe siècle »
http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/12/16/les-travailleurs-chez-amazon-ont-des-conditions-de-travail-dignes-du-xixe-siecle_3517609_3234.html

Leur système de DRM et le fait qu'ils fassent tout pour rendre l'utilisateur captif de sa plate-forme, et qu'à terme, il ne puisse plus aller voir ailleurs (à moins de racheter une nouvelle liseuse et tous les bouquins qu'il avait déjà précédemment acheté) est également à prendre en compte.

Encourager les DRM favorise le monopole : double peine pour Hachette
http://www.actualitte.com/tablettes/encourager-les-drm-favorise-le-monopole-double-peine-pour-hachette-50466.htm

Ils pourront également, et à tout moment, supprimer à distance vos livres, comme ils l'ont déjà fait par le passé avec 1984

Les dangers du livre électronique, par Richard Stallman
http://www.framablog.org/index.php/post/2012/01/22/stallman-ebook-livre-electronique

#32 mercredi 11 juin 2014 @ 10:37 oupsman a dit :

Pour ma part, je considère que je me suis déjà assis sur le respect de ma vie privée en étant abonné à Internet. Alors utiliser Facebook (pour publier des trucs insignifiants sur ma vie, ce qui doit rester privé le reste) ou mes appareils Apple (je préfère avoir un truc qui marche correctement plutôt que d'avoir un truc libre qui marche mal[1])

Cependant, l'utilisation de Gmail et de Google de manière plus générale, me fait peur car cette société devient un big brother encore pire que ses confrères. L'exploitation des métadonnées est un peu leur spécialité.

Donc j'ai migré ma boite mail sur mon propre serveur de courrier avec mon propre domaine. Ceci me permet d'être certain que mes mails ne sont plus espionnés [2]

Amazon, j'ai un Kindle. Il y'a une confusion notable entre acheter un livre et acheter un livre électronique. Déjà, on achète pas un livre, on achète la REPRODUCTION d'un livre. Ce qui est déjà complètement différent. Ensuite, en ebook, on achète pas non plus le ebook, mais on paye pour le droit de le télécharger et de le lire. Amazon a été obligé de retirer des copies de ebooks pour la simple et bonne raison ... qu'il n'avait pas le droit de les distribuer.

J'envisage le livre électronique pour la consommation de tout venant, de romans. Perso, je n’achèterais jamais un livre de photos en Ebook. le plaisir de l'objet est beaucoup trop important pour moi.

[1] ceci n'est pas un troll mais des faits qui ne s'appliquent probablement qu'à moi mais je m'en fous : pendant 2 ans, j'ai utilisé des appareils Android, que ce soit téléphones ou tablettes et ça passait son temps à planter. Pour ce qui est de Linux, j'ai besoin de logiciels utilisables avec des vraies fonctionnalités utiles pour les utilisateurs, et pas des fonctions gadgets.

[2] la plupart de mes correspondants étant encore sous Gmail, je suis pas certain que ça serve à grand chose ... Mais j'ai passé tous les sites de ecommerce sur mon adresse hors gmail, donc j'ai au moins mes habitudes d'achat qui ne sont plus connues de Google. C'est mieux que rien.

Écrire un commentaire

NB : en publiant votre commentaire, vous acceptez qu'il soit placé sous la licence CC BY-SA comme indiqué aux conditions d'utilisation du site

Quelle est la première lettre du mot ondu ? :