Rétrospective 2016

Rédigé par antistress le 20 décembre 2016 (mis à jour le 23 janvier 2017) -

Chat dans un sapin de Noël

Que retenir de cette année écoulée en matière de logiciels libres selon moi ?

LibreOffice confirme son statut de blockbuster des logiciels libres :)

En quelques années le projet LibreOffice est parvenu à complètement faire oublier la suite bureautique OpenOffice.org dont il est issu. Le projet a tout d'abord su se rendre accueillant et abordable aux nouveaux contributeurs. L'accent a ensuite été mis sur la qualité du code et la compatibilité avec les formats concurrents (qui a dit Microsoft Office ?). Enfin, le travail sur l'interface commence tout juste.

Voilà un projet qui avance silencieusement, mais qui avance très bien. Je suis fan !

À ce sujet, un nouveau site centralisant les extensions et modèles de documents vient d'être mis en ligne !

Firefox sort de sa torpeur... enfin

Tandis que Servo – un nouveau moteur de rendu de pages web révolutionnaire – émerge, Firefox se réveille : pour se mettre à niveau tout d'abord (projet electrolysis), et pour ensuite dépasser ses concurrents (projet Quantum, de convergence avec Servo).

Dans ce cadre, 2016 est clairement une année de transition tandis que 2017 permettra d'évaluer très concrètement les progrès accomplis.

FirefoxOS est mort, vive ..?

Mozilla ayant définitivement enterré FirefoxOS, une petite équipe de braves tente de rebaser le projet tout en en gardant l'esprit. Y parviendront-ils ? Mon ZTE Open C espère bien !

La pile graphique de Linux est en effervescence !

Mais quelle mouche a piqué les développeurs à l'œuvre ces dernières années sur la pile graphique de Linux ? En tout cas 2016 a permis de récolter une bonne partie des fruits d'un travail de longue haleine débuté les années précédentes.

Ainsi Wayland atteint sa maturité (pour preuve : c'est le choix par défaut cette année de GNOME 3.22 et consécutivement de Fedora 25) et c'est une très bonne nouvelle pour la sécurité du desktop Linux qui était notoirement à la traîne par rapport à celle du noyau.
À ce sujet, on me souffle à l'oreille qu'un Redshift-like sur Fedora 25, c'est possible ;)

Du côté du développement de pilotes libres pour les cœurs graphiques des SoC ARM : après le travail initié par Rob Clark (blogue) sur son temps libre sur les cœurs Adreno de Qualcomm, Broadcom a engagé Eric Anholt (blogue) pour travailler à un pilote libre pour le VideoCore qui équippe le Raspberry Pi, tandis qu'un troisième pilote libre est activement développé cette fois pour les cœurs graphiques Vivante (avec l'aide notamment de la société Pengutronix). Ces initiatives sont particulièrement importantes pour espérer un jour voir un ordiphone exclusivement équipé de pilotes libres, permettant la maîtrise complète du système d'exploitation et de ses mises à jour (toutefois la partie réseau est un cas à part, avec d'innombrables obstacles techniques et réglementaires à surmonter).

Pendant ce temps du côté des ordinateurs personnels : outre que le pilote libre pour puces AMD poursuit sa consolidation à l'initiative d'AMD lui-même en la forme du nouveau pilote commun AMDGPU (bravo), les pilotes libres des puces graphiques AMD, NVidia et Intel complètent très activement leur prise en charge des dernières versions d'OpenGL (et se préparent à prendre en charge la nouvelle API Vulkan, pour les puces les plus récentes).

Quel futur pour Thunderbird ?

Mozilla aimerait que le projet soit repris par une autre organisation mais rien n'a encore été acté. Par ailleurs je me demande dans quelle mesure les changements structurels en cours pour Firefox risquent d'impacter Thunderbird (abandon programmé des extensions traditionnelles au profit des WebExtensions, projets Electrolysis et Quantum...).

Pitivi 1.0 plus proche que jamais

Pitivi a enchaîné les versions cette année : après la 0.95 de la fin d'année dernière ont suivi les 0.96 en juin, 0.97 en août et 0.98 en décembre !

J'imagine, après tant d'années de développement upstream et downstream, que c'est la main tremblante que les développeurs marqueront, sans doute en 2017, la version 1.0 ;)

Une feuille de route pour GNOME 4 !

Celle de GTK+ 4.0 a été publiée au mois de septembre, avec la décomposition du développement en deux branches : l'une stable et l'autre instable. Logiquement un GNOME 4.0 devrait donc émerger de la branche stable de GTK+...

Btrfs est toujours attendu pour être « le prochain FS » ; en attendant je reste sur ext4

Bah oui vu que, côté performances, Btrfs reste encore en deçà d'un ext4 pour un particulier (testé sur HDD et sur SSD).

Par contre le chiffrement pour ext4 a été implémenté dans le noyau même et ça, c'est cool : il reste à rendre ça transparent pour l'utilisateur (bon d'accord, ça date de 2015, mais j'étais passé à côté...).

La révolution Flatpak est en marche !

Il serait trop long de décrire ici ce que va apporter cette technologie au bureau Linux en termes notamment de facilité de déploiement côté développeur (bientôt finie, par exemple, l'époque où tel logiciel privateur n'était pas proposé pour notre plateforme, par exemple au motif allégué que la société Bidule « ne peut garantir le même niveau de qualité de maintenance sous Linux que celui garanti sous Windows. La diversité des distributions Linux, la non homogénéité de comportement pour une même distribution selon la carte réseau, la carte graphique ou le pare-feu sont autant d’éléments qui rendent trop souvent encore aléatoire le fonctionnement sous Linux de nombreuses applications » etc.) et de sécurité côté utilisateur. Mais cela arrive, et c'est énorme.

Toujours plus de framaservices !

Et ça, c'est formidable ! D'ailleurs je viens de verser une obole de 30€ à Framasoft pour les remercier (qui ne me coûtera que 10€ après réduction d'impôt). Le bilan de fin d'année vient d'être publié. Et pour les dons, c'est ici.

Il n'y a vraiment plus aucune excuse de nos jours pour utiliser un service Google (ou alors indirectement, pour le moteur de recherche via StartPage par exemple).

En fait, le « Management Engine » d’Intel est désactivable (mais il faut un peu de matos)

Ça c'est clairement une bonne nouvelle dans la guerre pour reprendre le contrôle de son matériel (même si idéalement toutes ces merdes devraient être par défaut sous le contrôle de l'utilisateur, libre à lui de les désactiver ou non simplement). Tous les liens sont donnés dans ce billet sur bloguelinux.ca.

Conclusion en forme de triangle

Côté logiciels : j'espère avoir le temps de tester les dernières versions de Pitivi (et idéalement la 1.0 le moment venu) ; j'ai hâte d'installer la prochaine Debian 9 sur l'ordinateur de mon père en remplacement de la version précédente (soit une mise à jour de la version 3.14 de GNOME vers la version 3.22, tout de même) ; j'ai hâte de voir les progrès annoncés pour Firefox et aussi de profiter de la prochaine version de GIMP.

Côté matériel : je prévois de remplacer mon fidèle netbook (qui fêtera ses huit ans dans quelques semaines) par un portable de 11,6 pouces, fonctionnant de la même manière : c'est-à-dire sous GNU/Linux uniquement avec des pilotes libres. Conseils bienvenus !
Mise à jour du 23 janvier 2017 : Un Asus Chromebook Flip C302CA avec GalliumOS, ça pourrait bien le faire : à suivre !

Côté blogue : mon objectif précédent de trois billets par mois en moyenne n'est visiblement plus d'actualité, puisque ce billet est seulement le cinquième de l'année ! Mon écriture est objectivement moins présente qu'avant même si elle peut prendre d'autres formes qu'un billet sur ce blogue (je contribue à des dépêches sur LinuxFr.org, voire y publie des journaux, et me fends par ci par là d'un commentaire). Les raisons en sont multiples mais découlent toutes d'une allocation différente de mon temps, je pense. En tout cas je reviens toujours vers vous avec plaisir, et impatient de lire vos commentaires !

Ha oui, et aussi j'ai eu quarante ans cette année (deux fois plus que l'April !) ;)

Bonnes fêtes à tous !

#1  - alterlibriste a dit :

Ça y est, tu fais partie des vieux et tu es passé au midi de ta vie. Ça va, il te reste jusqu'à minuit pour clore les travaux. Et ils semblent bien fournis malgré un relatif silence (tu as quand même explosé l'objectif du billet trimestriel).

Répondre
#2  - Mathieu Bridon a dit :

> Logiquement un GNOME 4.0 devrait donc émerger de la branche stable de GTK+...

Il n'y a eu aucune discussion en ce sens.

À priori donc, les numéros de versions de GNOME ne suivront pas les numéros de versions de Gtk+ mais continueront selon leur séquence habituelle.

Une version de GNOME 4 serait une nouvelle version majeure de GNOME, autant que GNOME 3 a pu l'être.

> Côté matériel : je prévois de remplacer mon fidèle netbook (qui fêtera ses huit ans dans quelques semaines) par un portable de 11 ou 13 pouces, fonctionnant de la même manière : c'est-à-dire sous GNU/Linux uniquement avec des pilotes libres. Conseils bienvenus !

Il y a Purism, qui fait des portables sous Linux. Ils font PureOS, qui est un dérivé de Debian avec un GNOME installé par défaut :

https://puri.sm/

Ils semblent contribuer à Debian et à GNOME.

Ils veulent faire du hardware 100% libre. Ils y sont pas encore mais ils ont une roadmap pour y arriver :

https://puri.sm/learn/freedom-roadmap/

Ils publient aussi en détail d'où viennent les pièces de leurs ordis, et si les fabricants acceptent de les écouter sur le côté hardware libre :

https://puri.sm/about/manufacturing-and-sourcing/

Tous leurs modèles viennent avec des hardware kill switches pour couper la webcam, le micro, le wifi et le bluetooth :

https://puri.sm/learn/hardware-kill-switches/

Mince, faut que j'arrête de leur faire de la pub, je vais finir par piquer le boulot de Jeff :D

http://jeff.ecchi.ca/blog/2016/11/17/helping-purism-structure-its-messaging/

Bref, ça l'air d'être des gens très bien chez Purism, je pense que mon prochain laptop viendra de chez eux. (j'ai aucun besoin d'en changer pour l'instant, le mien me fera un ou deux ans de plus)

Répondre
#3  - John B. Malone a dit :

Bonjour Antistress,

Et merci beaucoup pour cette belle rétrospective 2016 qui montre qu'il se passe bien des choses, et prometteuses, dans le monde libre. J'espère qu'il a encore de beaux jours devant lui !

Autre piste pour des laptops alternatifs : why! https://whyopencomputing.com/fr/
Le but est clairement d'avoir des portables aux composants durables et sur lesquels l'utilisateur peut avoir la main (démontables, possibilité de changer les composants pour MAJ...); Le tout livré sous Ubuntu.

Cette piste m'intéresse, même si je découvre Purism qui a l'air très bien aussi !

Répondre
#4  - antistress a dit :

@alterlibriste : c'est angoissant tel que tu le présentes...

@Mathieu Bridon : c'est marrant parce que initialement j'avais fait un paragraphe sur le purism librem avec un lien vers le blogue de Jeff et puis je ne l'ai pas laissé, trouvant le projet encore jeune par rapport à son ambitieuse feuille de route (il reste bcp de boulot, et même le plus dur je dirais). Par contre pour moi c'est un peu cher (300€ environ j'avais payé mon mini9 !).

@John B. Malone : intéressant ce modèle à dalle mate, autonome et assez léger (1,6kg) : https://whyopencomputing.com/fr/portables-why/235-portable-why-n240ju.html
Je ne connaissais pas ce site :) Par contre il faut que je regarde si des firmwares privateurs sont nécessaires ou si ça marche nativement avec une Debian ?

Jusqu'à present je n'avais que les portables ldlc/Clevo comme piste : https://linuxfr.org/tags/clevo/public

Répondre
#5  - antistress a dit :

Pour le laptop Why! cité, le wifi à l'air pris en charge par Linux 4.1 https://wireless.wiki.kernel.org/en/users/drivers/iwlwifi
http://www.intel.fr/content/www/fr/fr/support/network-and-i-o/wireless-networking/000005511.html
mais sous la forme d'un firmware non libre, à ajouter à Debian... :/

Répondre
#6  - alterlibriste a dit :

C'était juste pour alimenter un peu ta crise de la quarantaine, mais t'inquiète, on finit par s'y faire.

Répondre
#7  - antistress a dit :

Au sujet du travail en cours sur l'interface de LibreOffice, ce billet vient de paraître :
https://blog.documentfoundation.org/blog/2016/12/21/the-document-foundation-announces-the-muffin-a-new-tasty-user-interface-concept-for-libreoffice/

Répondre
#8  - NicK a dit :

Le tableur de Libre office m'a fait pas mal grogné avec ses lenteurs dignes d'un excel.
Sinon article très sympa. :D

Répondre
#9  - alterlibriste a dit :

Il y a eu un bug juste avant de passer en 5.2 qui s'est un peu éternisé sur jessie-backports. Il m'a aussi bien saoulé pendant quelques mois après l'été.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.