Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie numérique

Rédigé par antistress le 11 janvier 2010 - 13 commentaires

Le Génie de la Liberté, statue d'Augustin Dumont

Avec ce billet au titre grandiloquent, j'inaugure mon nouveau blogue, qui n'est que la continuation sous le même nom de l'ancien qui était géré par Blogger (un service commercial gratuit 2-en-1 proposant l'hébergement de blogues en même temps qu'un logiciel permettant leur édition, appartenant à Google).

Alors pourquoi changer pour la même chose me direz-vous ?

Il faut reconnaître que, pour quelqu'un n'y connaissant rien, Blogger permet de tenir facilement un blogue sans pour autant imposer de publicité à ses lecteurs. J'ai profité de ce service pendant plus de trois ans et il est probable que, sans un outil de ce type, je ne serais jamais venu à bloguer.

Mais aujourd'hui j'ai décidé de changer les fondations de mon blogue, poussé par une conscience nouvelle des dangers d'un Internet centralisé et des risques de confier mes données personnelles (fussent-elles publiques comme dans le cas d'un blogue) à des sociétés commerciales, ainsi que par quelques lecteurs qui n'ont pas manqué de noter – à juste titre – la contradiction entre mes propos et mes actes, connue sous le nom de syndrôme Bayrou qui nous touche tous un jour ou l'autre.

Dès les débuts de mon blogue, de clairvoyants lecteurs (Maps et Mélodie/Athanor1, qu'ils soient ici remerciés) tentaient déjà de me ramener dans les droit chemin, hélas en vain : je n'étais pas prêt à entendre.

Ce blogue, nouveau dans son infrastructure, change tout en réalité.

  • Mes données sont à présent transportables : je peux changer d'hébergeur demain et emmener mon blogue avec moi et le réinstaller à l'identique ailleurs (cela est d'autant plus vrai s'agissant d'un blogue généré par PluXml, j'aurais l'occasion d'y revenir dans un prochain billet). J'ai ce sentiment indescriptible que désormais mes données m'appartiennent véritablement. A noter que j'ai prévu de rapatrier (c'est à dire littéralement de ramener chez moi) ici certains de mes anciens billets au fur à mesure, pour archivage et référence ultérieure. Bref, de me les ré-approprier, en quelque sorte.
  • J'approfondis ma connaissance d'Internet par la pratique : dans la mesure où Blogger fournissait le logiciel et l'hébergement de mes articles, j'ai réellement pris conscience au passage de cette évidence : j'allais avoir besoin d'un espace à ma disposition sur Internet pour pouvoir y stocker mes billets. L'auto-hébergement est une première solution. Compte tenu du principe de bout au bout d'Internet, j'aurais pu utiliser mon ordinateur personnel comme serveur pour y stocker mon blogue, mais il fallait que mon ordinateur reste connecté 24h/24, sans parler des problèmes de sécurité que cela peut poser. L'achat d'un ordinateur dédié évidemment règle ces soucis (le fit-PC2 disponible à 250€ sans disque dur, par exemple, semble tout indiqué : encombrement, prix et consommation raisonnables) mais en crée d'autres : investissement en temps pour administrer une deuxième machine, notamment. Cela faisait beaucoup d'un seul coup, je n'ai pas franchi le pas (avoue-je à mots couverts, sous le regard que j'imagine réprobateur de Benjamin Bayart), et j'ai décidé de me tourner pour l'instant vers Toile-Libre, un hébergeur indépendant, neutre, associatif et à prix libre – j'y reviendrai également certainement ultérieurement.
  • Surtout, je prends de l'indépendance vis-à-vis des services Web commerciaux dont l'apparente gratuité a évidemment un prix : notre vie privée, en général. Voilà ce qui a motivé ce changement côté cuisines. Il s'agit d'une nouvelle étape dans ma quête de liberté qui fait suite à l'étape précédente par laquelle j'embrassais les logiciels libres et les formats ouverts. Ce sont les pièces d'un même puzzle, comme je l'écrivais récemment dans mon article: « Libre et ouvert (ou l'équation incomplète) ». Mais ce blogue nouveau n'est que le commencement ainsi que le titre du présent article le laisse entendre. J'ai bon espoir que les prochains pas seront plus faciles : une fois réglé la question de l'hébergement de ses données, les perspectives se dessinent d'elles-mêmes : avoir sa propre galerie de photo (pourquoi confieriez-vous vos photos personnelles à une entreprise commerciale ?), déployer son agrégateur de flux RSS, son Webmail, son wiki et autres types de sites Web, mettre en ligne tous types de documents (textes, sons, images, vidéos), abriter ses marques-pages et autres données de navigation à synchroniser via Firefox etc. Vous n'êtes plus limité que par l'espace dont vous disposez ! D'autres ont la même démarche, comme notre Cyrille Borne national en pleine « dégooglisation » (1er billet, 2è billet). Kiddo, quant à lui, pratique l'auto-hébergement depuis quelques années déjà.
  • Le recours à un logiciel rigoureux d'édition de blogue comme PluXml m'incite à étudier un peu le XHTML pour le formatage du texte, et me fait découvrir tout un monde de codes et de balisages sémantiques conçus pour être lus par des machines – qu'il s'agisse des robots des moteurs de recherche ou des appareils de lecture des déficients visuels. J'avoue que je ne m'étais pas préoccupé des questions d'accessibilité depuis que je blogue, m'y voici sensibilisé par ricochet, tentant malhabilement de manier des outils d'accessibilité tels que le texte alternatif aux images, ou encore les notifications de changements de langue au sein d'une page afin d’indiquer aux lecteurs d’écrans qu'ils doivent utiliser un accent différent pour une partie du texte.
  • Ayant décidé de mettre en conformité mes convictions et mes actes, je m'attacherai à préciser le plus clairement possible les licences des logiciels et autres œuvres de l'esprit évoqués dans mes articles, car ce point est aussi important – si ce n'est plus – que les qualités techniques du logiciel envisagé. Je commence avec ce blogue, dont les conditions d'utilisation sont consultables à partir de la page « À propos » dont le lien figure en haut de cette page. Pour résumer, il y est dit que les articles sont publiés sous contrat Creative Commons « paternité-partage à l’identique » et qu'il en est de même pour vos commentaires. Pourquoi cette dernière précision ? il me semble pertinent, après discussion sur Framagora, de demander aux commentateurs d'adhérer au même contrat de droit d'auteur que mon blogue car je considère que le billet et les commentaires forment un tout.

Enfin, je trouve la présentation de ce nouveau blogue plus propre et plus sobre que l'ancienne, même si la peinture est encore fraiche et que toutes les pièces de la maison ne sont pas finies. J'ai essayé de créer un cadre agréable autant que fonctionnel et j'espère que vous aurez plaisir à l'utiliser (y compris l'interface de commentaire, celle de l'ancien blogue ayant été fortement décriée). Au pied de chaque article vous trouverez un raccourci pour partager facilement les pages que vous pourriez juger intéressantes. Compte tenu de la tonalité du blogue, le premier service de la liste est identi.ca, l'alternative ouverte et décentralisée à twitter (basée sur le logiciel libre de microblogging StatusNet – anciennement Laconica – qui implémente lui-même le protocole ouvert OpenMicroBlogging : pour en savoir plus sur ces sujets, je vous invite à lire les présentations d'identi.ca ici et de StatusNet/Laconica ). Le principe d'un outil de communication ouvert et décentralisé vous évoquera sans doute des précédents : c'est en effet le cas de Jabber pour la messagerie instantanée, mais aussi du courrier électronique et tout simplement d'Internet.

Bonne lecture !

NB : C'est le Génie de la Liberté qui sert d'illustration à ce billet et de logo au blogue, comme indiqué à la rubrique « À propos ».

13 commentaires

#1  - LTP a dit :

Merci Antistress pour ce nouveau blog : qu'il soit libre et ouvert !

J'ai en plus l'honneur de pouvoir faire le premier commentaire sur le premier billet !

Répondre
#2  - Maps a dit :

Enfin ! Bienvenue du côté obscur de la force. J'imagine au passage que tu en as profité pour migrer ton adresse e-mail également ;)

(dire que si j'avais commenté le billet de test, j'aurais pu griller LTP...)

Répondre
#3  - Mélodie a dit :

Salut Antistress !
Bienvenu chez les Toile-libristes !

/me, toujours accroc à Wordpress, mais admiratrice de PlumeXML

Répondre
#4  - dhoko a dit :

Enfin sur une plateforme libre alors. Avec un bon petit CMS ;)
Au moins tu peux blablater sans Big Brother derrière ton blog avoir une plateforme libre est plus en accord avec ce que t'écris. (Et accessoirement avec le nom du blog) POur ce qui est des commentaires c'est enfin pratique et pas repoussant.

>> C'est moi ou ça rame un peu sur toile libre ?? Car les sites ont du mal à se charger. -> en 9.014s !!! Habituellement je charge un truc sous Pluxml même avec du contenu en moins de 0.5..

Répondre
#5  - Keeg a dit :

Si je ne lis que les mots clés, je suis obligé de lire la suite pour comprendre ou pas ? :p

@dhoko > Tout dépend le serveur et l'accès BDD aussi.

Répondre
#6  - antistress a dit :

@ dhoko et Keeg : PluXml fonctionne sans BDD, j'en ferai un billet bientôt. C'est l'un des CMS les plus rapides pour les petits blogues. J'ai pas encore officialisé cette nouvelle adresse car je teste l'hébergeur pour le moment. Mélodie me dit qu'elle a pas de problèmes, moi j'en ai parfois :-/

Les mots clés me semblaient une bonne idée pour les articles transversaux. L'abstract est une autre technique pour aider à la lecture mais je préfère les mots clés dans ce cas précis.

Merci pour vos commentaires :-)

Répondre
#7  - dhoko a dit :

C'est justement pour ça que je me demandais pourquoi c'était si lent sur ton blog.. Mais bon manifestement le problème doit être résolu car le chargement a reprit une vitesse normale :)

-> Je sais bien que PLuXml a pas de BDD, c'est moi qu'il l'ai fait découvrir à Fred ^^

On attends l'annonce sur ton blog alors.

Répondre
#8  - antistress a dit :

@ dhoko Le billet est déjà écrit mais j'attends de tester un peu plus le truc pour le publier ;-)
D'un autre côté j'ai mis à jour le wiki de PluXml donc je vais retirer de mon billet ce que j'ai mis dans le wiki

NB : C'est pour Keeg que je signalais l'absence de BDD : je sais que tu sais ;-)

Répondre
#9  - yoyo2000 a dit :

Bravo pour ce grand pas vers la liberté.

Sinon je suis le seul à avoir remarqué la petite caméra sous le génie censé vanter cette fameuse liberté ?

Répondre
#10  - antistress a dit :

@yoyo2000 : c'est clair j'avais pas vu ! marrant, ça ;-)

Répondre
#11  - Etenil a dit :

Bienvenue du coté lumineux de la force Antistress!

Bonne continuation a toi!

Répondre
#12  - ppsmania a dit :

Merci pour ce blog fort sympathique et pour ce premier article prometteur. Sinon bien vue pour la caméra sous la statue qui d'ailleurs me fait penser à Siegesäule à Berlin ;)

Répondre
#13  - libre a dit :

Vive la liberté!

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Les commentaires sont fermés.