Les anti-fonctionnalités

Rédigé par antistress le 07 avril 2014 -

La liberté enchaînée, par Luciano Castelli (1990) : Tableau de femme dont les bras sont des chaînes

Pourquoi je veux vous parler des anti-fonctionnalités ? Parce que, parmi les avantages intrinsèques du logiciel libre, il y a le fait que le celui-ci vous protège des anti-fonctionnalités.

Exceptionnellement je ne vous propose pas un billet original ; au lieu de cela je vais reprendre littéralement deux très bons exposés sur le sujet, l'un de Benjamin Mako Hill que vous ne trouverez qu'au milieu de cette conférence donnée dans la langue de Shakespeare et qui alimente les deux premiers paragraphes de ce billet, l'autre de Benjamin Bayart que vous ne trouverez qu'au milieu de cette longue (et passionnante) vidéo et qui alimente le troisième et dernier paragraphe de ce billet. Or il me parait important d'attirer votre attention sur le mécanisme des anti-fonctionnalités.

Lire la suite de Les anti-fonctionnalités

Pourquoi je suis utilisateur de logiciels libres : les vraies raisons

Rédigé par antistress le 07 juin 2011 -

Un tournesol en couleur se distingue dans la masse des tournesols en noir et blanc
« Je ne suis pas un numéro ! »

Parce qu'il n'y a pas qu'une seule raison (la liberté !) expliquant pourquoi je suis passé au Libre (et y suis resté fidèle), je vais essayer d'en dresser la liste. Objectivement.

Lire la suite de Pourquoi je suis utilisateur de logiciels libres : les vraies raisons

DADVSI, HADOPI, LOPPSI, ACTA, neutralité du Net : même combat

Rédigé par antistress le 11 décembre 2009 -

Dessin humoristique : La musique sans DRM c'est comme l'air qu'on respire ; ça ne semble pas important jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus

Avec un peu de recul on s'aperçoit que les batailles menées ces dernières années contre les lois néfastes comme DADVSI et HADOPI et, prochainement, la loi LOPPSI et le traité ACTA, ainsi qu'en faveur de la neutralité d'Internet, ont toutes un objectif commun : la défense des libertés traditionnelles à l'ère du numérique.

Ainsi, on l'a vu [1], le principe de neutralité du réseau conditionne la liberté d'expression. Si, en amont, on n'a pas le principe de neutralité du réseau, on n'a pas la liberté d'expression.

C'est un lieu commun que de dire que la technologie peut être à la fois une source de progrès et un facteur de régressions.

Ces deux composantes se trouvent pourtant exacerbées aujourd'hui.

Lire la suite de DADVSI, HADOPI, LOPPSI, ACTA, neutralité du Net : même combat

Fil RSS des articles de ce mot clé