LibreOffice 5 : tout simplement la meilleure suite bureautique ?

Rédigé par antistress le 22 septembre 2015 (mis à jour le 28 octobre 2016) -

Quelques lettres de l'alphabet sur un tableau

Il ne s'agit pas ici de s'extasier bêtement sur la nouvelle version majeure d'un logiciel quel qu'il soit, au motif que ses responsables ont décidé plus ou moins arbitrairement (coucou Linus) qu'ils allaient incrémenter plus fortement le numéro de la prochaine version, comme ici avec la récente version 5 de LibreOffice.

Il s'agit plutôt de constater la qualité, certes discrète, de cette dernière version, fruit d'un long et continu effort de développement communautaire entamé dès le lancement du projet.

Lire la suite de LibreOffice 5 : tout simplement la meilleure suite bureautique ?

Le logiciel libre inscrit dans la loi française

Rédigé par antistress le 10 juillet 2013 -

Richard Stallman devant un tableau noir
Richard Stallman, fondateur
du mouvement du logiciel libre

La loi relative à l’enseignement supérieur et à la recherche a été adoptée le 9 juillet, y compris sa disposition qui donne la priorité au logiciel libre pour les services et ressources pédagogiques numériques mises à disposition par le service public de l'enseignement supérieur.

Dès que la loi sera promulguée (simple formalité), le Code de l’éducation intégrera donc un nouvel article L. 123-4-1 rédigé en ces termes : Le service public de l'enseignement supérieur met à disposition de ses usagers des services et des ressources pédagogiques numériques. Les logiciels libres sont utilisés en priorité.

Lire la suite de Le logiciel libre inscrit dans la loi française

La cuvée 2012 des formats

Rédigé par antistress le 18 octobre 2012 -

Homme derrière des barreaux

Les plus attentifs auront noté que mon blogue s'appelle « Libre et ouvert » : une référence aux logiciels libres bien sûr, mais aussi aux formats ouverts.

Il y a un lien évident entre les deux : les formats ouverts facilitent le développement et l'utilisation des logiciels libres, tandis que les logiciels libres encouragent naturellement l'utilisation de formats ouverts.

S'il fallait convaincre les gens d'utiliser l'un ou l'autre, je n’hésiterai pas une seconde : je mettrai l'accent sur les formats ouverts qui permettent l’interopérabilité entre les logiciels, qu'ils soient libres ou privateurs.

Avec les formats ouverts, la vie des utilisateurs de logiciels libres devient plus facile ! Il n'y a pas de discrimination, chacun peut utiliser le logiciel libre sans entrave.

Bref si chacun, à titre individuel, est libre d'utiliser un logiciel libre ou privateur, le recours aux formats ouverts devrait être obligatoire : il n'en sortirait que des progrès.

L'État en revanche, de même que toute structure investissant l'argent public, devrait recourir obligatoirement au logiciel libre. C'est à la fois une question de souveraineté et une question de principe : que l'argent public permette de créer des biens publics. Ce que le logiciel libre est, justement.

Lire la suite de La cuvée 2012 des formats

OxGarage, convertisseur en ligne de documents

Rédigé par antistress le 26 juillet 2012 (mis à jour le 09 mai 2016) -

Rouages

Le week-end, dernier j'avais emporté avec moi une clé USB avec quelques documents créés avec LibreOffice, la suite bureautique libre capable de lire et d'écrire dans à peu près tous les formats.

Comme je savais qu'ils allaient être lus sur la machine d'un ami sous le coup de la double peine (MS Windows et MS Office), j'avais pris soin d'enregistrer mes documents sous le format propriétaire du traitement de texte inclus dans la suite Microsoft Office, le tristement célèbre « .doc »...

...Sauf un document, que j'ai enregistré par mégarde dans le format ouvert utilisé notamment par LibreOffice, mais évidemment pas Microsoft Office.

Lire la suite de OxGarage, convertisseur en ligne de documents

Libre et ouvert (ou l'équation incomplète)

Rédigé par antistress le 14 décembre 2009 (mis à jour le 18 avril 2016) -

À quoi tiennent nos libertés dans l'univers numérique ? À pas grand chose, vous l'aurez sans doute compris.

Ce qui pourrait à se résumer à :

  • trois garde-fous,
  • une conduite responsable,
  • et le recours à des chevaux de Troie lorsque c'est nécessaire.

Lire la suite de Libre et ouvert (ou l'équation incomplète)

Fil RSS des articles de ce mot clé