Google c'est extraordinaire

Rédigé par antistress le 01 juillet 2018 - Aucun commentaire


?



Denis Jacquet, entrepreneur, président de Parrainer la croissance, membre de L'Observatoire de l'ubérisation, co-auteur avec Grégoire Leclercq de L'Ubérisation : un ennemi qui vous veut du bien (2016, ed.Dunod), intervenait début 2017 dans Grand bien vous fasse !, l'excellente émission de France Inter présentée par par Ali Rebeihi dont le thème était : « Jusqu’où ira l’ubérisation de la société ? » (vous pouvez écouter l'émission ici).

J'avais envie de citer ce passage que j'ai consigné pour vous :

Quand Google dit : regardez c'est extraordinaire mon moteur de recherche c'est gratuit. Moi je traduis surtout :

Je prédis tout

J'ai toutes tes données

Je sais ce que tu fais

Je fais ta santé

Je fais ton éducation...

et au bout d'un moment, parce que je suis seul et sans concurrence, chez moi dans mes livres d'histoire ça s'appelle une dictature potentielle.

Et quand en plus j'investis 500 millions de dollars dans le post humanisme c'est une dictature éventuellement très dommageable dans l'histoire de l'humanité.

Et parcequ'un autre monde est possible, on peut rechercher avec StartPage (manifeste) ou Qwant (manifeste) par exemple, utiliser les services de Framasoft (ici et ) (que l'on peut aussi soutenir financièrement : par exemple je donne 5€/mois à Framasoft, soit 60€/an qui me coûtent 20€/an après déduction fiscale en France), etc.

Comment réaliser l'acte 2 du projet Mozilla : l'épineuse question du financement

Rédigé par antistress le 26 mai 2014 - 4 commentaires

Tunnel de billets se banque

Dans le précédent billet, j'ai tenté d’analyser la situation à laquelle la fondation Mozilla est actuellement confrontée.

J'en ai conclu que le rapport de force actuel, très favorable à Google, empêche la fondation à l'origine de Firefox de réaliser ses objectifs. J'ai proposé des pistes pour permettre de rééquilibrer le jeu en faveur de l'utilisateur et de l'innovation. Celles-ci dépendent de chacun de nous : utiliser et promouvoir Firefox (versions pour micro-ordinateurs ou pour ordiphones Android et Firefox OS), agir pour une action politique permettant de mettre un terme aux pratiques commerciales abusives de Google sur le marché des navigateurs.

Voilà pour ce que nous pouvons faire.

Je vais à présent m'interroger sur ce que Mozilla peut faire.

Lire la suite de Comment réaliser l'acte 2 du projet Mozilla : l'épineuse question du financement

Fil RSS des articles de ce mot clé