Lutter contre le pistage de nos comportements en ligne : la question des cookies, six mois après le RGPD

Rédigé par antistress le 21 novembre 2018 (mis à jour le 03 décembre 2018) - 6 commentaires

Quelques délicieux cookies posés là

J'ai essayé de jouer le jeu.

Promis, j'ai vraiment essayé.

Quoi donc ? Eh bien, de me débarrasser des cookies pisteurs en paramétrant les choix offerts par les sites depuis le RGPD.

Spoiler : Ça ne marche pas.

Lire la suite de Lutter contre le pistage de nos comportements en ligne : la question des cookies, six mois après le RGPD

Comprendre les mécanismes du pistage de nos comportements en ligne

Rédigé par antistress le 19 novembre 2018 - Aucun commentaire

Journal des connexions présenté sous forme de toile d'araignée

Il y a quelques temps j'avais eu l'idée d'une série de deux billets : le premier (celui-ci) pour comprendre les mécanismes de pistage à l’œuvre, le second pour donner des pistes d'action (sous la forme de services alternatifs et de contre-mesures techniques).

Le temps a passé et je n'ai jamais finalisé le deuxième billet pour la bonne et simple raison que je ne suis toujours pas satisfait des mesures que j'ai moi-même mises en œuvre, l'équilibre entre les contraintes acceptables et l'efficacité souhaitée étant difficile à trouver. Bref, je cherche encore et continue à tester différentes choses.

Du coup je change mon fusil d'épaule et me décide finalement à publier ce premier billet, qui sera suivi de différents billets dans lesquels je partagerai mes choix du moment avec vous dans l'idée de progresser ensemble dans la réflexion des moyens de lutte contre le pistage en ligne.

---

Vous surfez tranquillement de site en site et tout à coup vous vous apercevez que quelque chose cloche : les publicités commencent à relayer toujours le même message quel que soit le site visité. Pire : non seulement les publicités n'ont plus de rapport avec le site sur lequel elles s'affichent, mais elles semblent correspondre comme par magie à vos centres d'intérêt du moment.

Lire la suite de Comprendre les mécanismes du pistage de nos comportements en ligne

Google c'est extraordinaire

Rédigé par antistress le 01 juillet 2018 - Aucun commentaire


?



Denis Jacquet, entrepreneur, président de Parrainer la croissance, membre de L'Observatoire de l'ubérisation, co-auteur avec Grégoire Leclercq de L'Ubérisation : un ennemi qui vous veut du bien (2016, ed.Dunod), intervenait début 2017 dans Grand bien vous fasse !, l'excellente émission de France Inter présentée par par Ali Rebeihi dont le thème était : « Jusqu’où ira l’ubérisation de la société ? » (vous pouvez écouter l'émission ici).

J'avais envie de citer ce passage que j'ai consigné pour vous :

Quand Google dit : regardez c'est extraordinaire mon moteur de recherche c'est gratuit. Moi je traduis surtout :

Je prédis tout

J'ai toutes tes données

Je sais ce que tu fais

Je fais ta santé

Je fais ton éducation...

et au bout d'un moment, parce que je suis seul et sans concurrence, chez moi dans mes livres d'histoire ça s'appelle une dictature potentielle.

Et quand en plus j'investis 500 millions de dollars dans le post humanisme c'est une dictature éventuellement très dommageable dans l'histoire de l'humanité.

Et parcequ'un autre monde est possible, on peut rechercher avec StartPage (manifeste) ou Qwant (manifeste) par exemple, utiliser les services de Framasoft (ici et ) (que l'on peut aussi soutenir financièrement : par exemple je donne 5€/mois à Framasoft, soit 60€/an qui me coûtent 20€/an après déduction fiscale en France), etc.

Cloisonner ses activités en ligne en jonglant avec les profils de Firefox

Rédigé par antistress le 01 octobre 2017 (mis à jour le 28 mai 2018) - 6 commentaires

Valse de fenêtres de navigateur Web

Suite à la lecture, en son temps, de cet excellent article de Macsim, j'ai pris l'habitude depuis quelques années de cloisonner mes activités en ligne en créant, avec Firefox, des profils spécialisés pour chaque type de tâche : surf (profil par défaut), shopping, travail, finances, séries TV et invité (un profil qui ne garde aucune trace de navigation) sont les profils que j'utilise actuellement.

Ceci pour deux raisons :

  • organiser ma navigation (d'autant que je garde en permanence une grande quantité d'onglets ouverts) ;
  • renforcer la protection de ma vie privée (en limitant le recoupement des mes activités en ligne).

Et il se trouve que Firefox 56, tout juste sorti, apporte une innovation très intéressante à ce sujet...

Lire la suite de Cloisonner ses activités en ligne en jonglant avec les profils de Firefox

Choisir un ordinateur portable : machine de guerre ou machine de liberté ?

Rédigé par antistress le 27 janvier 2014 (mis à jour le 07 avril 2014) - 15 commentaires

Homme descendant la rue dans un mini tank improvisé, saluant la foule clairsemée

Souvent, lorsque l'on effectue un achat informatique (PC du bureau, carte graphique, ordinateur portable...), on a le réflexe de se constituer « une machine de guerre », métaphore qui signifie que l'on a opté pour un matériel très performant. Après tout, si on ne renouvelle pas très souvent son matériel et que l'on souhaite faire tourner des jeux vidéos par nature exigeants en ressources matérielles, il faut voir loin et s'assurer que l'on aura les performances suffisantes pour les jeux et les années à venir.

Si ce raisonnement se vérifie certainement encore aujourd'hui pour les jeux vidéos, toujours plus exigeants pour appâter le chaland immerger le joueur, il est plus difficile à défendre pour la plupart des autres usages, de la consultation de sites Web au montage vidéo en passant par la bureautique. Pour ces usages, il y a longtemps que la performance requise est atteinte (et dépassée), et pour peu que les logiciels soient optimisés il n'y a pas de raison que ça change (même dans le cas d'un montage vidéo HD par exemple).

C'est ainsi qu'il y a moins d'un an ½ j'ai opté pour un processeur seulement dual core avec puce graphique intégrée (un Intel Core i3-3225, soit un processeur de la famille Ivy Bridge incluant un cœur graphique HD Graphics 4000 – un « Gen7 » dans la nomenclature d'Intel – pour environ 140€ à l'époque), très largement suffisant pour les usages cités à l'exclusion sans doute des « gros » jeux vidéos (je ne joue par sur PC mais sur console).

Du coup si le critère pertinent n'est plus la performance, d'autres critères d'importance deviennent plus visibles, telle la possibilité pour le matériel de tourner avec des logiciels libres. Intégralement.

Lire la suite de Choisir un ordinateur portable : machine de guerre ou machine de liberté ?

Fil RSS des articles de ce mot clé